#Culture & Évasion | #La bibliothèque de Janette

Enfin libre !

par Charles Demoulin

7 février 2020

Cette semaine, Janette vous fait découvrir le livre sélectionné par notre journaliste littérature Charles Demoulin : « Enfin libre », co-écrit par Asia Bibi et Anne-Isabelle Tollet aux Éditions du Rocher

L’histoire incroyable, mais véridique d’Asia Bibi commence au Pakistan en novembre 2010. Très vite, l’emprisonnement puis le procès de cette femme de religion chrétienne vont devenir, au fil des jours, l’objet de vives polémiques et de nombreuses manifestations. Des grèves étant même du rendez-vous. Du coup, les médias du monde entier vont constamment se relayer sur le terrain. Mais au fond, quel crime a commis cette mère de famille de 38 ans ? Tout simplement d’avoir osé boire de l’eau d’un puits utilisé par des musulmans. Comme elle est chrétienne, et donc impure, le fait d’avoir souillé cette eau fait hurler certains au scandale. D’autant que, répondant aux musulmans qui l’accablent, elle ose leur dire que le prophète Mahomet ne serait pas du tout d’accord avec leur vision de son geste. Et eux de crier au blasphème. Or, au Pakistan, blasphémer est synonyme de condamnation à mort. À cette époque, Anne-Isabelle Tollet, grand reporter et correspondante permanente au Pakistan, multiplie les démarches. Elle s’indigne de voir ce qu’elle appelle des ‘fanatiques religieux’ s’acharner sur cette femme qui, malgré moult interventions, va passer neuf années en prison avant d’être enfin acquittée. Neuf années à être humiliée et torturée pour avoir, soi-disant, blasphémé. Aujourd’hui, expatriée au Canada avec sa famille dans un lieu tenu secret, Asia Bibi a rencontré celle qui s’est battue bec et ongles afin que justice lui soit rendue. C’est donc au pays de l’été indien qu’Asia Bibi, devenue depuis le symbole mondial de la lutte contre l’extrémisme religieux, y allée de ce témoignage exceptionnel… Loin de se vouloir un plaidoyer pour la liberté religieuse à travers le monde, cet ouvrage tend à montrer à quel point, le fanatisme religieux, et qu’importe ici la religion, peut générer l’intolérance. Un livre témoignage, co-écrit par celle qui, toujours aujourd’hui, demeure la cible d’extrémistes invétérés qui réclament sa mise à mort. Mais bien au-delà de ce vécu, c’est la nouvelle joie de vivre de cette femme qu’il convient de regarder. Surtout lorsqu’elle nous dit : il n’est point de bonheur sans liberté ni de liberté sans courage.