#Actualités locales | #Janette, toujours au fait

UNIQLO ou comment un grand de l’industrie de la mode œuvre en matière d’écologie et de droits humains

par Adélaïde Dubucq

23 avril 2024

Vous n’êtes pas sans savoir qu’UNIQLO est arrivé au Luxembourg à l’automne dernier, dans l’ancien espace Zara, Grand Rue, au numéro 22. La marque va au-delà d’une mode classique et propose un style de vie basé sur les besoins des gens, dans le but d’améliorer leur vie quotidienne. C’est ce qu’incarne LifeWear.
Beaucoup se sont réjouis de ce fait, Luxembourg étant souvent critiqué pour son choix limité entre des marques grand luxe ou des enseignes bas de gamme. À la fois, d’autres personnes ont dénoncé qu’une enseigne à empreinte carbone importante puisse s’installer au Luxembourg. La question est intéressante. Elle demande probablement de la nuance. Ces idées nous donnent envie de partager avec vous nos réflexions sur le sujet.

Engouement et controverse

Bien sûr, UNIQLO reste une des locomotives du retail dans le monde avec environ 2400 magasins. Il est certain que les modes de consommation et de production vont mettre de nombreuses décennies à évoluer. Alors, que fait concrètement une immense société de retail comme UNIQLO pour faire évoluer les modes de consommation, sa gouvernance, limiter son empreinte carbone, développer une idée de durabilité et surtout améliorer les droits humains de manière générale ?

En matière de droits humains, d’inclusion et d’éducation

Fast Retailing, la société mère d’UNIQLO, estime que le respect des droits de l’homme et la garantie de la santé, de la sécurité et de la sûreté de tous les travailleurs tout au long de la chaîne de valeur constituent sa responsabilité la plus importante.

En outre, dès 2001, UNIQLO prend l’initiative d’engager au minimum une personne handicapée par magasin. L’entreprise reçoit plusieurs prix dans les années qui suivent pour cette initiative. 

Vous l’aurez peut-être remarqué, UNIQLO œuvre également, via ses employés, à offrir le plus de diversité possible, que ce soit en termes d’origine, de religion ou d’orientation sexuelle et d’idée de genre. Cette philosophie est appliquée dans leur réseau, excepté dans les pays où la loi ne le permet pas.

On le sait, le groupe a été cité pour des questions de droits humains. Avec la volonté de toujours faire mieux, il améliore sans cesse sa politique d’audit interne et externe avec ses partenaires de production. Le problème, comme souvent, est complexe, les chaines de production multipliant parfois les sous-traitants, rendant la traçabilité compliquée. Les pays de production disposent également de droits humains parfois différents de ceux pratiqués en Europe. Cela prendra encore du temps. UNIQLO a rejoint déjà plusieurs traités de protection des droits humains et anti-esclavage moderne. Ses partenaires sur certains marchés sont tenus de rejoindre des pactes de protection des droits également.

Par ailleurs, l’entreprise, tant par des créations de bourses d’étudiants pour des universités prestigieuses qu’au travers de programmes d’éducations pour enfants défavorisés, place l’éducation dans les valeurs qu’elle défend. 

Le programme Grameen, un programme social

En 2011, en vue de soutenir localement les communautés, le programme d’entreprenariat social Grameen UNIQLO encourageait la croissance économique au Bangladesh. Depuis lors, 12 magasins Grameen ont été créés. Ils ont eu pour vocation de réaliser la production et la vente à petite échelle, sur place, et de réinvestir toutes les recettes dans chaque projet Grameen. Au vu du développement économique significatif du Bangladesh ces dernières années, Fast Retailing a estimé que Grameen UNIQLO hds avait rempli sa mission et a décidé de mettre un terme à celle-ci.

Don à des réfugiés partout dans le monde

Au total, jusqu’à ce jour, UNIQLO aura donné 45,5 millions d’articles dans des camps de réfugiés, qu’ils le soient pour des raisons climatiques, de guerres ou autre.

Un modèle de gouvernance intéressant

Le groupe a fondé à la base même de sa gouvernance divers comités dont un département dédié aux droits de l’homme, à la durabilité, à l’éthique dans le commerce, à la transparence vis-à-vis des actionnaires ou encore à la nomination et aux rémunérations. Cela signifie que des experts, au premier plan dans l’organigramme de l’entreprise, travaillent sur le développement incessant de processus et de projets liés. 

Consommer autrement, n’est-ce pas aussi garder ses vêtements ?

Au fond, acheter des vêtements, par exemple, en pure laine ou en pur cachemire, à des prix corrects, qui vont durer longtemps, n’est-ce pas là une manière de consommer autrement ? Beaucoup d’enseignes proposent des vêtements dont la durée de vie est malheureusement limitée, malgré parfois des prix pourtant appuyés. UNIQLO travaille à développer des matières solides et durables, dont les consommateurs vont pouvoir profiter le plus longtemps possible.

Upcycler, réparer, offrir une seconde vie

Le RE-UNIQLO Studio – que nous avons la chance d’avoir au Luxembourg – propose d’upcycler vos vêtements UNIQLO abîmés, ou troués. Le concept a été imaginé en 2020. L’enseigne donne en conséquence la possibilité d’acheter des vêtements complètement revisités, à partir de pièces de seconde main ou vintage récoltées dans les magasins et ensuite relavés. Ils proposent également un service de réparations simples à prix corrects. Quarante studios existent actuellement dans le monde ; cinquante sont prévus d’ici la fin de l’année. 

Voilà déjà une initiative concrète, non rentable (ils ne s’en cachent pas), qui fait progresser nos modes de consommation et notre manière de prendre du recul à propos du cycle complet d’un vêtement, de la fabrication à son statut de déchet, recyclé ou non. Le groupe affirme d’ailleurs avoir une vision globale à propos du chemin entier de ses produits.

Les réductions carbones

Entre 2019 et 2022, la marque aurait réduit ses émissions de 45,7% et a comme objectif d’atteindre une réduction de 90% d’ici 2030. Pour ce faire, UNIQLO vient d’ouvrir un nouveau magasin à Maebashi. Celui-ci, économe en énergie, servira de modèle pour le futur : 40% de production d’électricité en moins, une isolation du bâtiment réalisée à base de vêtements recyclés, ou encore des panneaux solaires pour couvrir une majeure partie d’énergie électrique.

Le recyclage des matériaux et la durabilité

Le groupe UNIQLO est très actif en matière de recherche à propos des matières recyclées. Le polyester recyclé est déjà bien présent dans les collections. En 2030, ils visent à produire 50% de vêtements et accessoires à partir de la filière recyclée. Le modèle circulaire reste à l’étude pour atteindre la durabilité à travers la chaîne d’approvisionnement. De nouveaux t-shirts en coton recyclé viennent de faire leur apparition dans les magasins. La culture japonaise possède une force : celle de l’ingéniosité dans les détails. À titre d’exemple, la chemise Oxford offre une résistance particulière grâce à une triple torsion de son fil. La laine et le cachemire recyclés arriveront bientôt. 

La chimie dans le vêtement

On entend souvent qu’il est nécessaire de laver ses vêtements avant de les porter. UNIQLO a rejoint la fondation ZDHC, qui œuvre à éliminer progressivement la chimie nocive des chaînes de production. Cette fondation, qui regroupe plus de 300 signataires a pour vocation de protéger tant les travailleurs, les consommateurs que les écosystèmes de la planète. La fondation a élaboré une liste de produits dont la chimie est plus propre pour l’industrie de la mode. Les données des nombreux tests effectués sont publiquement disponibles, pour un devoir de transparence toujours plus grand.

Cette liste, non exhaustive, donne un peu d’espoir dans une idée de progrès à différents niveaux. On entend souvent parler des sujets qui fâchent, il est également important de souligner les efforts qui peuvent être faits et de vous donner de nouvelles idées afin de consommer autrement. Dans cette perspective, vous pouvez vous poser déjà la question de ce que vous mettez en place à votre niveau. Quel est le cycle complet d’un vêtement que vous portez, est-ce une question que vous vous êtes déjà posée ? 

 

 

les derniers articles Actualités locales

picto catégorie post
#Actualités locales | #Janette, toujours au fait

L'auberge de jeunesse de Lultzhausen ouvre la saison des sports nautiques

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Actualités locales | #Janette, toujours au fait

La Biennale d'Art Contemporain est de retour

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Actualités locales | #Janette, toujours au fait

Des sucettes solidaires : un geste de soutien aux enfants atteints de cancer

LIRE LA SUITE