#Janette bien dans sa tête | #Psycho & Bien-être

Souffrez-vous du complexe de Cendrillon ?

par Olivia Boudot-Phang

14 septembre 2020

Êtes-vous atteinte du complexe de Cendrillon ? Mais qu’est-ce donc ? Y’a-t-il un rapport avec le fait de toujours perdre ses talons ? Approchez, on vous dit tout ! Test à la clé.

À l’inverse du titre de “Princesse”, qui porte bien souvent une consonance péjorative, le complexe de Cendrillon c’est faire passer les autres avant soi, taire ses envies en dépit de celles d’autrui, quitte à vivre une vie qui ne nous correspond pas.

Cela évoque quelque chose en vous ? Si vous ne vous reconnaissez pas, peut-être avez vous l’image d’une personne de votre entourage ? Cette disposition à se soumettre à la volonté des autres plutôt qu’à la sienne est relativement répandue.
À l’instar de la princesse sacrifiée aux souliers de verres, le complexe de Cendrillon, défini d’abord par Colette Dowling en 1981, décrivait le désir inconscient de certaines jeunes femmes à être prises en charge, craignant l’indépendance.

Aujourd’hui, le psychanalyste Saverio Tomasella apporte une autre définition dans son livre “Se libérer du complexe de Cendrillon“; on peut comprendre cela comme le dévouement jusqu’au sacrifice de soi. Ne pas exprimer ce que l’on ressent vraiment, assumer un rôle qui nous est attribué, s’oublier au détriment de ce que l’on attend de nous.

Alors, êtes-vous une Cendrillon des temps modernes, sans les souris pour vous aider ?

Avez-vous le complexe de Cendrillon ?

Pour chacune des affirmations suivantes, répondez dans quelle mesure elles vous correspondent. 

les derniers articles Janette bien dans sa tête