#Culture & Évasion | #La bibliothèque de Janette

“Serpent et séduction”

par Charles Demoulin

30 août 2020

Elle est de retour ! Toujours chez Albin Michel et comme d’habitude avec deux nouveaux titres. Elle, c’est l’enquêtrice Agatha Raisin. L’héritière spirituelle, et en version rock, de la Miss Marple d’Agatha Christie. Toutefois, par rapport à Miss Marple, l’Agatha Raisin de Marion McChesney, mieux connue de ses fans sous le nom de M. C. Beaton, a quelque peu rajeuni, adopté des mœurs de cougar, un humour caustique, et mangé de la vache folle, voire enragée.

Retrouver Agatha Raisin, c’est retrouver ces ambiances cosy so british. C’est plonger dans des enquêtes divertissantes, alambiquées, mais ô combien bénéfiques pour le moral. Ici, rire et bonne humeur sont de la partie. C’est à ce point distrayant que les péripéties d’Agatha Raisin sont diffusées sous forme de séries sur Sky. C’est dire ! Or donc, fortune faite, Madame Raisin, désireuse de quitter à jamais la vie citadine et mondaine, a acheté un joli cottage dans un petit et pittoresque village situé dans le Gloucestershire.

Mais très vite, suite à un meurtre qu’elle va élucider, on frappera désormais à sa porte lorsque quelque chose d’insolite se produira dans la région. Dans ‘Serpent et séduction’, Agatha tombe de nouveau amoureuse. Cette fois, c’est George Marston, le nouveau jardinier du coin qui est l’heureux élu. Hélas, elle n’est pas la seule à lui faire les yeux doux. Organisant un bal afin de pouvoir danser avec lui et y aller de son pouvoir de séduction, elle va toutefois déchanter, car le beau George ne viendra pas. Et pour cause, notre homme est retrouvé raide comme un bout de bois, la tête enfermée dans un sac rempli de serpents. Et Agatha de mener l’enquête… et de se trouver un nouveau fiancé.

L’autre ouvrage qui paraît en même temps a pour titre : ‘Du lard ou du cochon’. Soit quand le petit village de Winter Para décide d’embrocher et de rôtir un cochon de lait afin d’égayer l’ambiance morose qui y règne depuis peu. Un barbecue monstre où l’on va se retrouver et s’amuser jusqu’à plus soif. Las, le soir, au moment d’allumer la flamme, on s’aperçoit qu’à la place du cochon, c’est Gary Beech, le policier du coin, qui a été embroché. Et ce n’est pas fini puisque, peu après, c’est son ex-femme qui est retrouvée morte.  Et Agatha de se jurer d’arrêter cette boucherie et de devenir vegan !

Comme toujours avec elle, on s’amuse et l’on s’offre une véritable pinte de bon sang. Pardon, une tasse de thé made in England.

les derniers articles Culture & Évasion