#La bibliothèque de Janette | #Culture & Évasion

QUAND JANETTE VOUS PRÉSENTE JEANNETTE… POINTU

par Charles Demoulin

9 juillet 2024

Jeannette Pointu, l’intrépide reporter-photographe enfantée en bande dessinée par Marc Wasterlain, est de retour. Mais non pas dans une nouvelle aventure, mais bien dans une intégrale portant sur ses cinq premiers albums publiés durant les années 1982 à 1989. Grâce aux Éditions du Tiroir, on va enfin retrouver, et ce pour la première fois, Jeannette Pointu portée en intégrale. Un pur bonheur ! L’occasion pour Janette de vous présenter cette autre… Jeannette.

Elle est rousse, avec une coiffure en forme de choucroute. Elle n’est pas non plus le genre de nana à faire la une de Playboy. C’est vrai que Marc Wasterlain n’avait nulle envie de créer une héroïne de type sex-symbol. Simplement une journaliste reporter-photographe dotée d’une immense sincérité, et qui sera le témoin d’une actualité sans concessions dans tous les points chauds à travers le monde. Ce qu’elle fera tout au long de ses vingt albums publiés chez Dupuis.

Lors de la sortie de ‘Quatre x quatre’, j’avais eu l’immense plaisir d’interviewer Marc Wasterlain. Un homme d’une incroyable gentillesse, très soucieux de l’autre et de tout ce qui se passait à travers le monde. Avec, en exergue, une profonde aversion face à l’injustice. Évoquant Jeannette, son héroïne fétiche avec un autre de ses héros, le Docteur Poche, il me disait avoir voulu créer une femme pas sexy du tout, et qui se voulait être un reporter sans frontières, sillonnant la planète avec son appareil photo et sa bienfaisance comme seuls et uniques bagages.

Et c’est vrai que Jeannette Pointu évoque et analyse avec lucidité et sensibilité les difficultés politiques et sociales des populations. Souvent celle du tiers et même du quart-monde. Son souci étant de révéler au grand jour, les injustices commises çà et là par des exploiteurs de tout genre et de tout type. Et c’est vrai qu’à relire aujourd’hui les albums de Marc Wasterlain, on peut dire, sans crainte de se tromper, que son œuvre est à la fois belle, riche et puissante, et sans nul doute une des plus abouties des années 80.

Pour vous en rendre compte, rien de tel que de vous plonger dans ‘Le dragon vert’, ‘Le fils de l’Inca’, ‘Quatre x quatre’, ‘Yeren’ et ‘Reportages’, les cinq titres que propose cette ‘intégrale’. Et cela afin de vérifier tout le bien que je pense de ce grand monsieur de la BD qu’est Marc Wasterlain. Un scénariste-dessinateur qui n’a malheureusement pas toujours été reconnu à sa juste valeur.

On signalera encore que dans cette intégrale de quelque 290 pages, le fort dossier de 40 pages que signe Alain De Kuyssche, rédacteur en chef de Spirou de 1978 à 1982, est tout bonnement remarquable dans sa manière d’expliquer les raisons géopolitiques de l’époque qui furent à la base des incroyables tribulations d’une certaine Jeannette Pointu.

les derniers articles La bibliothèque de Janette