#Culture & Évasion | #La bibliothèque de Janette

“Rumeurs”

par Charles Demoulin

19 juillet 2020

D’un côté, vous prenez Big Little Lies – Petits secrets et grands mensonges -, une série américaine qui en est aujourd’hui à sa troisième saison. De l’autre, le devenu célèbre mouvement #MeToo. Vous placez ces deux ingrédients pour le moins spécifiques dans un mixer. Vous agitez longuement, et vous obtenez ce récit d’une incroyable réalité qu’est ‘Rumeurs’, un ouvrage qui vient de paraître chez Albin Michel. ‘Rumeurs’, c’est ’histoire de quatre femmes qui ont décidé de monter aux barricades face à leur patron misogyne. Cela avec des conséquences qu’aucune d’entre elles n’aurait certes pu imaginer. De quoi faire réfléchir.

Elles se prénomment Sloane, Ardie, Grace et Rosalita. Elles travaillent toutes les quatre à la Truviv Inc., un vaste bureau juridique. Le problème, et il est de taille, est que leur patron, le dénommé Ames, est réputé pour son addiction à l’art de harceler la gent féminine. Un grave et lourd problème que la direction générale qualifie de simples rumeurs. Au point de le laisser agir en toute impunité.

Or, lorsque la mort brutale du PDG offre les pleins pouvoirs à l’infâme prédateur, nos quatre copines voient, en cette promotion, la légitimation de ses comportements odieux. Toutefois, lorsqu’Ames va y aller ‘du geste de trop’, notre quatuor décidera enfin d’entrer en résistance, et de faire en sorte que les rumeurs deviennent confirmations aux yeux de tout un chacun. Pour elles, une seule chose est désormais de mise : faire éclater la vérité. Et qu’importe si leur carrière est mise en péril… voire leur vie. 

Avec ce roman à l’ambiance 100% made in USA, le sujet du harcèlement sexuel y est plus que largement ouvert, démontrant en suffisance la nécessité d’un véritable débat en profondeur. C’est vrai que l’avocate Chandler Baker, qui, à l’ère des mouvements #Me Too et Time’s Up signe ce thriller féministe féroce, drôle et palpitant, enfonce plus encore le clou du harcèlement féminin. Un comportement qui comme le racisme gangrène de plus en plus notre société.

les derniers articles Culture & Évasion