#Les enquêtes de Janette | #Janette, toujours au fait

Retour au bureau : témoignages d’une rentrée particulière

par Olivia Boudot-Phang

10 septembre 2020

Une rentrée en 2020, ça ressemble à quoi ? Parole aux Janette.

Si nous avons tout de même pu profiter d’un été quelque peu perturbé, l’heure de la rentrée a sonné ! Septembre et son été indien, le retour au bureau, nouveau cartable, nouveau chino, les joies de retrouver ses collègues adorés… ou pas.

Télétravail , quarantaine post-vacances, situation d’urgence remplacent réunions d’équipe, petit-dej’ collectif et team building de rentrée.

Nous vous avons posé la question sur Instagram : 44% d’entre vous sont en télétravail.
Certaines alternent une semaine sur deux, d’autres resteront chez elles jusqu’à la fin de l’année au moins.


Nos Janette nous racontent à quoi ressemble leur quotidien, les changements de conditions de travail pour s’adapter à la situation… Alors comment vit-on le nouveau normal au bureau en septembre 2020?

Je suis retournée au bureau depuis deux mois, le télétravail ne m’est pas autorisé. Bien entendu, masque obligatoire, gel hydro partout, distanciation à la cantine et prise de rendez-vous pour ne pas que tout le monde mange en même temps… Mais je trouve que les mesures préventives se relâchent un peu au fur et à mesure. Les gens commencent à faire moins attention, la distanciation n’est plus trop de mise.
En tout cas, ces conditions créent une nouvelle dynamique au sein des équipes. Nous avons dû nous mettre en mode crise et redoubler d’efforts pour faire face au manque de clients. C’est une totale nouvelle approche en terme de management d’équipe, management du stress et de la quantité de travail qui a augmenté.
Et je trouve aussi que le port du masque n’est pas évident pour communiquer parfois.

Emma, 38 ans – Chargée de communication.

Chef de projet dans l’événementiel, je suis souvent en déplacement et cela faisait deux ans que je me battais avec mon entreprise pour la mise en place d’un VPN afin de pouvoir travailler correctement, même à distance. Le télétravail était à l’époque accepté seulement pour des circonstances exceptionnelles, ce qui m’attristait ayant toujours connu mes parents auto-entrepreneurs en home office. Aujourd’hui, la situation est totalement inversée : nous devons nous inscrire sur un planning pour pouvoir venir au bureau, et il faut une justification solide, comme un rendez-vous client ou une réunion importante. Je trouve dommage qu’il ait fallu une crise mondiale pour que le monde du travail évolue, mais je pense que cela sera bénéfique à l’avenir. Dans l’idéal, j’aimerai retourner au travail à plein temps (mes collègues me manquent !) et avoir la souplesse du télétravail quand j’en ai besoin, sans que ce soit une affaire d’état en interne.

Claire, 29 ans – Chef de projet, Événementiel.

Ce n’est pas vraiment une rentrée au bureau mais plutôt un retour au télétravail, depuis ma table à manger… suite à l’annonce de la positivité du test COVID d’un collègue pendant mon absence, toute mon équipe est en « quatorzaine » et les bureaux passés au karcher !
Le stress et la peur ont été mes premiers sentiments, puis j’ai pu être rassurée par l’état de santé de tous. Il faudra juste être patient, avant le retour à l’office. Pouvoir enfin profiter d’une traditionnelle pause café ou cigarette pour raconter ses vacances (un peu bizarre pendant cette période), comparer nos gambettes bronzées, montrer nos petits achats estivaux et nos photos !

Maité, 33 ans – Service clientèle, Assurances.

Depuis fin juillet, chaque personne de l’équipe doit revenir une semaine sur trois au bureau et ce jusqu’à nouvel ordre. C’est assez souple, on peut en s’arrangeant à l’avance faire deux semaines de présence au bureau puis trois semaines de télétravail, mais l’objectif est de garder ce ratio de 1/3. Je suis à l’aise avec le télétravail, mais j’ai hâte de retrouver toute l’équipe à plein temps, la vision de l’open space presque vide m’attriste… Et les pauses café avec les copines me manquent !

Marie, 46 ans – Gestionnaire de fortunes.

J’ai repris à temps plein depuis début juillet, enfin ! J’ai beaucoup aimé le télétravail, j’avais l’impression d’être plus efficace, mais rester solo dans mon studio finissait par me rendre dingue. J’avoue que j’ai encore du mal à me faire au masque à mettre à chaque déplacement et en réunion… En fait, dans l’idéal, j’aimerai que mon travail me permette de télétravailler un ou deux jours pendant les semaines où c’est nécessaire.

Laure, 29 ans – Conseillère, Taxes.

De juin à fin août, l’activité était plutôt calme donc je travaillais quasiment à 100% chez moi. Avec la reprise en septembre, je suis plus souvent au bureau. Pas de rythme imposé chez nous, c’est un peu en fonction des besoins ; je vais au bureau 2-3 jours par semaine. Je réalise avec le recul qu’à long terme, je suis plus efficace au bureau qu’à la maison. Je trouve important de faire une différence entre le privé et le pro et cela commence clairement par le lieu de travail. Aussi, l’ambiance de travail et mes collègues occupent une place clé dans mon quotidien au travail. En revanche, je pense que ça a permis de rendre mon employeur plus souple sur le home office et que ponctuellement j’en ferai de temps en temps, même lorsque le rythme sera revenu à la normale.

Jeanne, 31 ans – Relations presse.




Et vous chères Janette, comment travaillez-vous ?

les derniers articles Les enquêtes de Janette