#Culture & Évasion | #La bibliothèque de Janette

Notre sélection de livres à glisser sous le sapin

par Charles Demoulin

13 décembre 2021

Janette partage avec vous sa sélection de livres à offrir à tous les membres de la famille!

Beaux livres pour Janette!

CHÂTEAUX ET DÉPENDANCES

Qui comme Janette n’a pas rêvé un jour de connaître la vie de château? Or, à l’occasion des fêtes de fin d’année, les éditions de La Martinière vous offrent la possibilité de pénétrer dans l’univers de quelques copines de Janette, qui, particulières, et donc sans particule devant leur nom de famille, et pas nécessairement forcément riches, ont pris un jour la décision de se lancer dans l’aventure un peu folle de la vie de château. Curieuse de les rencontrer, Catherine Scotto, journaliste-styliste dans l’univers de la décoration, accompagnée de la photographe Marie-Pierre Morel, a décidé d’entreprendre un tour de France afin de découvrir ces nouvelles châtelaines musardant dans leurs nouveaux domaines. Cette flânerie décorative, sans nostalgie aucune, lève le voile sur des sites confidentiels, jamais ou très rarement ouverts au public. Décorateurs, galeristes, antiquaires, artistes et collectionneurs partagent ce talent rare de mettre en scène des univers en marge des modes et des tendances. Catherine et Marie-Pierre nous démontrent qu’elles possèdent ce talent jusqu’au bout des ongles. Visite guidée.

Châteaux et dépendances de C. Scotto et M-P. Morel aux éditions de La Martinière (39€)

LES MATRIARCHES

Savoir que des sociétés de femmes existent encore et toujours, et surtout les découvrir constitue en soi une forme d’espoir. Car dans nos sociétés dites modernes, l’égalité des sexes est encore loin d’être acquise. L’image de la femme reste toujours et trop souvent associée à celle du ‘sexe faible’. Pourtant, dans certains endroits de notre monde, il en va tout autrement. Pendant une dizaine d’années, l’auteure, dont l’ouvrage est présenté ici par Laure Adler,  s’en est allée à la rencontre de femmes qui structurent la vie sociale et économique de leur communauté. Et ce tout en assurant la transmission de la lignée, du nom, du patrimoine et de la culture. Le récit de son périple qu’elle nous livre ici se veut une invitation à entrer dans ces dernières ‘sociétés de femmes’. Un voyage à la rencontre de dix communautés, effectué aux quatre coins de notre monde. De la Bretagne à la Chine, en passant par les Comores, le Mexique, l’Estonie… Si chacune de ces communautés possède ses rituels imprégnés de l’histoire de leur pays, elles ont un point commun: les femmes, les mères en sont le centre. Elles sont considérées comme les égales des hommes, même si elles ne détiennent pas le pouvoir politique. Elles ne sont donc pas à la tête… mais au centre. Un voyage passionnant, une réelle découverte pour nombre d’entre nous!

Les Matriarches de Nadia Ferroukhi chez Albin Michel (35€)

VIEW FROM MY WINDOW T2

Qu’on s’en souvienne? C’était en 2020. Pratiquement tout le monde était confiné dans ses murs, regardant dans la crainte, ce tsunami que constituait et constitue toujours cette pandémie du Covid-19. C’est à ce moment, et nous en avons longuement parlé dans Janette, qu’une Belge, Barbara Duriau a eu cette idée géniale de créer sur Facebook un groupe où chacun des membres enverrait une photo prise de sa fenêtre. Et qu’importait le lieu, l’endroit, le décor. De quelque 60 membres au départ, le groupe a dépassé, en quatre semaines à peine, les deux millions d’adhérents. Au point que les photos arrivaient du monde entier. Des photos qui, suivant leurs origines, permettaient aux prisonniers que nous étions, de nous évader l’espace d’une respiration. Des quelque 200.000 photos reçues à l’époque, Barbara en a sélectionné 260 qu’elle a édité dans un ouvrage dont le succès fut tel, qu’aujourd’hui, celle qui a créé ce buzz, y va d’un tome 2. Un ouvrage qui est bien plus qu’un recueil de vues puisque, cette fois, il célèbre les connexions, les amitiés, les liens qui se sont tissés entre plus de deux millions de personnes à travers le monde. D’un coup de baguette magique on prend le thé à Kyoto, dans une rue Barcelone, tout en contemplant le Mont Fløyen en Norvège. Un voyage d’une infinie beauté, rien qu’en ouvrant sa fenêtre. Génial n’est-il pas?

View from my window de Barbara Duriau, en librairie ou sur viewfrommywindow.world (32€)

MOBILIER DESIGN

Ce livre devait initialement présenter un panorama du mobilier artisanal des origines à nos jours. Mais l’évidence s’est rapidement imposée à l’auteure: les meubles artisanaux d’aujourd’hui ne sont plus fabriqués par des artisans dans leur atelier. Et plus nécessairement en bois. Ils peuvent maintenant être composés de matériaux naturels ou manufacturés. Leur fabrication peut désormais mettre en œuvre des outils assistés par ordinateur, un réseau d’assistants, des structures dotées de savoir-faire spécialisés, voire de techniques empruntées aux laboratoires scientifiques ou à l’aéronautique. Et cette prise de conscience a amené l’auteure à élargir le plus possible la gamme des objets et des créateurs. Ce afin de proposer une vue d’ensemble réaliste des meubles de collection d’aujourd’hui. Unique en son genre, cet ouvrage réunit des centaines de créations étonnantes témoignant de pratiques adoptées dans le monde entier: tables et chaises raffinées, fabriquées dans des matériaux naturels, mais aussi meubles expérimentaux qui abolissent la distinction entre art et artisanat. Abondamment illustrées, ces quelques 400 pages seront certainement indispensables pour les connaisseurs, les collectionneurs, mais également pour toute personne que le mobilier design sur mesure peut intéresser.

Mobilier design de Judith Gura aux éditions de La Martinière (49€)

Beaux livres pour Jano

L’ANNÉE AUTOMOBILE 2021/2022

Comme chaque année, le très attendu et incontournable ouvrage consacré à ‘L’année de l’automobile’ est aujourd’hui disponible en librairie. Ce 69e opus de près de 300 pages se veut, comme à son excellente habitude, le décryptage plus que complet de l’année écoulée. Sous la plume de Serge Bellu et d’un collectif d’auteurs, de façon plus que pointue, chirurgicale même, ce gros volume de quelque 270 pages analyse et illustre, plus que largement, tous les faits marquants du secteur automobile. C’est ainsi qu’au sommaire de cet annuel, mieux, de cette bible dirons-nous, vous découvrirez un panorama plus que complet des principales nouveautés de l’année écoulée. Un regard très personnel sur les concept cars. Des réflexions sur les tendances du design. Une analyse pertinente de la saison sportive qui va de la F1 au rallye-raid en passant par le FE, l’endurance, le WRC, le DTM… Tout cela sans oublier une analyse originale sur le rôle culturel de l’automobile dans notre monde d’aujourd’hui. Vous découvrirez également, en supplément de programme, nombre de photos illustrant à merveille la saison écoulée. Aussi bien côté automobile d’industrie, que côté compétition.

L’année automobile 2021-2022, de Serge Bellu et un collectif d’auteurs chez E.T.A.I. (69 €)

LA FRANCE NAPOLÉONIENNE

Ce bel ouvrage propose un voyage inédit et largement illustré dans une centaine de régions françaises. Voyage à la (re)découverte de sites et de monuments légués par Napoléon 1er et Napoléon III. C’est vrai que la France, première destination touristique au monde, n’a jamais été aussi vite transformée et embellie que par ces deux empereurs. N’en prenons pour exemples, souvent oubliés, que le pont de Pierre de Bordeaux, la place Bellecour à Lyon, les villes de La Roche-sur-Yon – Napoléonville -, de Vichy, de Pontivy, les stations balnéaires de Biarritz, Deauville et Arcachon, le palais Pharo à Marseille, les canaux de Saint-Quentin ou de Nantes, les Forts Boyard et Napoléon à La Seyne-sur-Mer… Sans oublier leurs empreintes mémorielles comme la fameuse ‘route Napoléon’ et son cadre magnifique qui va de Golfe-Juan à Grenoble. On leur doit aussi l’aspect actuel de très nombreux sites, villes ou lieux incontournables de la France contemporaine dont ils ont su préparer l’entrée dans le XXe siècle. De quoi réjouir les historiens, mais aussi les fanas de tourisme.

La France napoléonienne de Dimitri Casali avec Marin Menzin chez Albin Michel (35€)

FERRARI EN F1

Près de 500 photos rares et inédites de la collection Nygaard. Toutes les saisons de la Scuderia en F1, soit de 1950 à 2021. Tous les pilotes et champions du monde Ferrari. Toutes les voitures développées par Ferrari en F1. Tous les palmarès des victoires pilotes et constructeurs. Tous les focus thématiques, et les classements année par année. Fondée en 1929 par Enzo Ferrari, la Scuderia, qui porte son nom, est l’écurie de F1 la plus ancienne au monde encore en activité. À ce propos, ses statistiques sont tout simplement vertigineuses. Plus de 1.000 participations en Grands Prix tout en cumulant les records de titres mondiaux, ceux de victoires, de podiums, de pole positions et de meilleurs tours en course. Dans cet ouvrage monumental de plus de 500 pages, préfacé par Jean-Louis Moncet, commentateur bien connu sur TF1, vous allez revivre ces victoires, mais aussi les drames, les querelles intestines, l’ardeur des tifosi, et nombre d’anecdotes savoureuses. En réalité une superbe bible dédiée au petit cheval cabré.

Ferrari en F1 de Peter Nygaart chez Glénat (59,95€)

TOKYO POURPRE

C’est à une plongée sulfureuse, littéraire et illustrée au cœur du Tokyo underground, que Jean-Christophe Grangé, l’auteur des ‘Rivières pourpres’, amoureux du Japon au point d’être marié à une Japonaise, nous invite à le suivre. Dans cet ouvrage de plus de 300 pages où les photos de Patrick Siboni foisonnent, il nous explique pourquoi la nuit, Tokyo devient rouge. C’est du moins ainsi que Patrick la voit. Tels un cœur palpitant, une flaque de sang, un néon ardent… On m’avait appris que la capitale du Japon est une ville démesurée. C’est vrai ! Et la nuit, c’est encore plus vrai: des millions de néons s’allument, les stations de métro sont bondées, les rues ruissellent de lumières et de vitrines. Mais sous ses éclats de kaléidoscope, survient alors autre chose. Un battement sourd, un murmure organique, un magnétisme intime qui vous attire et vous effraie à la fois. Tokyo la nuit recèle des milliers de secrets. Parcourir ses rues jusqu’au bout de l’aube s’apparente alors à une quête de tous les extrêmes, envoûtante, inouïe, inoubliable. Du grand art que ce superbe ouvrage dédicacé au pays du Soleil- Levant!

Tokyo pourpre de Christophe Grangé photos Patrick Siboni chez Albin Michel (49€)

Beau livre pour la progéniture de Janette et Jano

LA BIBLIOMULE DE CORDOUE

Califat d’Al Andalus, Espagne. Année 976. Voilà près de soixante ans que le califat est placé sous le signe de la paix, de la culture et de la science. Le calife Abdel-Rahman III et son fils al-Hakam II ont fait de Cordoue la capitale occidentale du savoir. Mais al-Hakam II meurt jeune, et son fils n’a que dix ans. L’un de ses  vizirs, Amir, saisit l’occasion qui lui est donnée de prendre le pouvoir. Il n’a aucune légitimité, mais il a des alliés. Parmi eux, les religieux radicaux, humiliés par le règne de deux califes épris de culture grecque, indienne, ou perse, de philosophie et de mathématiques. Le prix de leur soutien est élevé: ils  veulent voir brûler les 400.000 livres de la bibliothèque de Cordoue. La soif de pouvoir d’Amir n’ayant pas de limites, il y consent. La veille du plus grand autodafé du monde, Tarid, esclave eunuque grassouillet, responsable de la bibliothèque, réunit dans l’urgence autant de livres qu’il le peut, les charge sur le dos d’une mule qui passait par là et s’enfuit par les collines au nord de Cordoue dans l’espoir de sauver ce qui peut l’être du savoir universel. Rejoint par Lubna, la cheffe des copistes, et par Marwan, son ancien apprenti devenu voleur, il entreprend la plus folle des aventures: traverser presque toute l’Espagne avec une ‘bibliomule’ surchargée, et poursuivi par des  mercenaires berbères. La ‘bibliomule’ de Cordoue est une sorte de road movie qui tient à la fois de la chronique historique et de la fable. Au-delà de l’aventure et de l’humour, ce récit qui navigue entre ‘La Grande Vadrouille’ et ‘Le Nom de la Rose’ nous plonge dans une période de l’Histoire mal connue. Un album flamboyant. ‘La bibliomule de Cordoue’, et ses dessins épurés et très lisibles tout à la fois, aurait sans doute figuré dans la liste des livres à brûler, et c’est là le plus beau compliment que l’on puisse lui adresser… Remarquable ouvrage pour les jeunes et les ados, mais pourquoi pas pour papa et maman.

La bibliomule de Cordoue de Lupano et Chemineau chez Dargaud (35€)

les derniers articles Culture & Évasion