#Culture & Évasion | #La bibliothèque de Janette

« L’art subtil de s’en foutre » – Journal

par Charles Demoulin

19 juin 2022

Mark Manson, blogueur célèbre, nous propose chez Eyrolles ce qu’on pourrait appeler sa bible quotidienne. Une bible dans laquelle il utilise sa propre analyse, pour nous offrir des outils susceptibles de nous aider à mettre à la poubelle tout ce qui n’a guère d’importance.

Au vu de l’immense succès de « L’art subtil de s’en foutre », vendu à plus de dix millions d’exemplaires dans le monde, notre star du blog revient aujourd’hui avec ce JOURNAL. Un outil qui se veut dans la suite logique de son livre original. Journal qui précise en fait les questions que chacun devrait se poser. Sur ce ton à la fois drôle et percutant qu’il avait utilisé à l’époque, il offre cette fois au lecteur, des exercices et des questions guidées pour l’amener à réfléchir aux problèmes plus profonds concernant ses émotions, ses valeurs et le but de sa vie.

« Arrêtez de vous soucier de ce qui n’est pas important », dit-il, « voilà qui vous aidera à ce que vous voulez vraiment. En fin de compte, se foutre ou pas de certaines choses est une affaire de valeurs. » En fait, son journal d’un genre très particulier, il le divise en cinq parties. Dans la première, faite de questions générales et abstraites, il nous fait réfléchir à ce que l’on veut dans la vie, ce que l’on espère accomplir avant de passer dans l’au-delà. Des questions pour nous mettre dans le bon état d’esprit avant d’entrer dans le vif du sujet. La partie deux, elle, a pour but de nous aider à gérer toutes les émotions négatives, vu le fait que dans la vie d’aujourd’hui, on est trop souvent prisonnier de la souffrance, de la tristesse ou de la colère. Du coup, on en oublie ce qui devrait vraiment compter pour nous. Le troisième volet porte sur le choix et la responsabilité. « On aime tous se leurrer en se disant qu’on n’a pas choisi nos problèmes, qu’ils nous ont été imposés par un univers injuste. Mais, en vérité, notre vie est pour l’essentiel, le résultat de nos propres choix. » À nous donc de reconnaître la réalité de ces choix et d’en faire de meilleurs !

Une fois le bordel émotionnel apaisé et les problèmes reconnus, on passe à la partie quatre qui est celle des choses sérieuses, dit-il. « Qu’est-ce qui compte vraiment pour vous ? Qu’est-ce qui devrait le plus compter ? Qu’est-ce qui devrait le moins compter ? Êtes-vous certains que c’est une bonne idée ? » Cela fait, on peut alors passer au cinquième volet qui concerne lui, le plan d’action. Plan pour lequel l’auteur nous propose une série d’exercices afin de faire le point sur ce que nous faisons de notre temps et de vérifier si cela correspond vraiment à ce qui est important pour nous. 

Allez, bonne lecture, bon travail. Si du moins vous avez l’intention de vous rapprocher plus encore de votre idéal de vivre.  

les derniers articles Culture & Évasion