#Déco & Food | #Les recettes de Janette | #Conseils nutritionnels | #Food

La courge dans tous ses états

par Gaël Sanpo

2 novembre 2022

C’est l’automne et nos étals regorgent de courges. Ces légumes de saison sont délicieux et se prêtent à diverses préparations. Les courges sont économiques et bienfaisantes. Pleines d’antioxydants, elles vous permettent de faire le plein de vitamines et sont très roboratives. 

ORIGINES

La courge est originaire d’Amérique centrale. Elle a été cultivée par les indiens qui ne la consommaient que très peu, mais lui préféraient ses fleurs. Elle a ensuite été importée en Europe. Les courges, appelées aussi cucurbitacées, regroupent les courges d’été (la courgette) et celles d’hiver. Il en existe de nombreuses variétés : du traditionnel potiron en passant par la courge musquée ou encore la courge butternut. 

QUELS SONT LEURS BIENFAITS ?

La courge est riche en antioxydants divers et variés. Elle contient notamment du bêta-carotène, intéressant pour la peau, mais aussi ayant un rôle dans la lutte contre les maladies cardio-vasculaires. Elle est aussi riche en lutéine et zéaxanthine, des anti-radicalaires puissants dans les problèmes de vue. Ils auraient un effet protecteur et renforceraient la rétine. En outre, ils limiteraient l’apparition de la fameuse DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge). Ensuite, la consommation des graines de courge permettrait de réduire l’hypertrophie bénigne de la prostate. Ces graines agiraient de toute façon de manière bénéfique sur la sphère prostatique. Certaines courges d’hiver sont riches en glucides, mais leur index glycémique reste assez bas. Elles pourront donc avantageusement remplacer un féculent au cours d’un repas. 

COMMENT LA CHOISIR ET LA CONSERVER ?

Il est tout d’abord intéressant de choisir votre courge selon le résultat escompté. Voici un petit tour d’horizon des plus répandues :

  • Potiron : souvent de grande taille, nécessite un épluchage parfois fastidieux. Saveur douce. Délicieuse en soupe, mais aussi en tranches grillées au four.
  • La Jack be little : une version miniature du potiron. Idéal à farcir, au four.
  • Potimarron : de plus petite taille, en saison, il n’est pas nécessaire de l’éplucher. Idéal en soupe ou en purée.
  • Courge musquée : assez grosse, idéale en soupe, saveur plus marquée que le potiron.
  • Courge spaghetti : Saveur neutre. Intéressante pour ses filaments qui peuvent remplacer des spaghettis. À cuire au four ou entière à la vapeur et ensuite, gratter la chair en filaments.
  • La butternut : Saveur douce, facile à découper. La peau peut également se consommer. Idéal pour tout type de préparation. Lorsque vous l’achetez, vérifiez la présence du pédoncule, indispensable gage de fraîcheur, mais aussi veillez à ce que la peau ne soit pas tâchée.

La conservation est très facile : entière, vous pouvez la garder plusieurs mois dans un endroit frais et sec. Une fois coupée, elle se conserve très bien dans le réfrigérateur entourée de papier alimentaire. Si vous en avez une grande quantité, faites-en de la purée et congelez-la, vous pourrez l’utiliser dans de nombreuses recettes au fil des mois. Enfin, si vous êtes une Janette à la main verte, les courges poussent facilement et demandent peu d’attention. Elles offrent vraiment des possibilités infinies, alors lancez-vous !

Retrouvez toutes les recettes à base de courge juste ici.

Photo par Elly Johnson.

les derniers articles Déco & Food

picto catégorie post
#Tendances food | #Déco & Food | #Les recettes de Janette | #Food

Recettes : soupes d'ici et d'ailleurs

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Tendances food | #Déco & Food | #Food

Chandeleur : que la chance soit avec vous !

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Déco & Food | #Les recettes de Janette | #Food

Kitchenette : nouilles de brocoli sautées aux oignons croustillants

LIRE LA SUITE