#Sorties au Luxembourg | #Actualités locales | #Culture & Évasion

Virée insolite au Luxembourg : un labyrinthe artistique au coeur de la ville

par Deborah Rimi

12 février 2024

Chaque mois, Janette vous propose une excursion pour aller à la recherche d’endroits peu connus au Grand-Duché. En effet, le Luxembourg regorge de merveilles à découvrir. Des lieux secrets, insolites et fascinants se dissimulent à la vue de tous, un peu partout dans le pays. Aujourd’hui, partons à la découverte du labyrinthe végétal, niché au cœur du parc de la Coque au Plateau de Kirchberg. En amoureux, entre amis ou en famille, cette promenade en nature est une expérience divertissante pour explorer l’art dans l’espace urbain, même en hiver.

Conçu par le paysagiste Peter Latz, ce dédale triangulaire est situé en bordure de l’avenue Kennedy, entre le centre sportif d’Coque et la plaine de jeu du Parc Central. L’endroit est encore peu connu par le grand public. Pourtant, l’arrêt de tram « Coque » ainsi que le parking du complexe sportif offrent une excellente accessibilité pour découvrir ce jeu intergénérationnel et surtout intemporel.

Parenthèse d’histoire

La figure du labyrinthe, apparue déjà dans les plus anciennes civilisations, a traversé le temps et elle est encore aujourd’hui d’actualité. On retrouve le dédale en littérature, comme dans l’Iliade d’Homère ou la tragédie de Jean Racine, « Phèdre » ou bien encore dans les arts, qui s’y inspirent, comme en témoigne l’œuvre de Richard Serra, intitulée « La matière du temps », exposée au musée Guggenheim de Bilbao. Le labyrinthe est le symbole de la quête de soi-même et ses détours représentent d’ailleurs une entreprise de déchiffrement de l’intériorité, un moyen sûr de parvenir à la connaissance et à l’émerveillement.

Œuvre d’art grandeur nature

Le labyrinthe du Kirchberg, composé de hautes haies, est un musée vivant à ciel ouvert qui offres aux visiteurs des émotions à découvrir en toutes saisons. Son parcours de circonvolutions vous mènera sur le bon chemin qui conduit vers le centre où s’élève la sculpture « Dendrite », créée par l’artiste canadien Michel de Broin, à la suite de sa victoire lors de la consultation restreinte, organisée par le Fonds Kirchberg.

La sculpture suscite la curiosité en raison de sa forme, de sa couleur et de sa hauteur distinctive. En effet, l’installation artistique d’un jaune fluo a une hauteur de cinq mètres et contraste avec l’écrin de verdure tout autour. Elle marque non seulement l’entrée du parc, mais attire également le regard des habitants et des touristes qui traversent en tram l’avenue Kennedy. La forme particulière de l’œuvre d’art s’inspire des branches des neurones, dénommées dendrites. Toutefois, vue de loin, elle évoque une immense fleur jaune en train d’éclore ses pétales au milieu de cet environnement verdoyant. Une fois l’épreuve du méandre réussie, le promeneur pourra emprunter l’un des escaliers métalliques de la structure à trois branches et profiter d’une vue panoramique sur le dédale et les environs.

Entouré de hauts immeubles contemporains au cœur du quartier d’affaires de Kirchberg, le labyrinthe arty invite à explorer davantage le parc public ainsi que ses aires de jeu.

Astuce pratique

Afin de parcourir au mieux les sentiers étroits du labyrinthe, il est conseillé de se munir de chaussures de randonnée confortables.

les derniers articles Sorties au Luxembourg

picto catégorie post
#Sorties au Luxembourg | #Culture & Évasion

Virée insolite au Luxembourg : à la découverte des jardins baroques du Grand-Château d’Ansembourg

LIRE LA SUITE