#Janette bien dans son corps | #Les enquêtes de Janette | #Psycho & Bien-être | #Janette, toujours au fait

Unwashed : faut-il encore se laver ?

par Vanessa Schmitz-Grucker

25 février 2022

Pour vivre heureux, faut-il vivre crasseux ? Le phénomène unwashed va secouer votre salle de bain…

Inutile de se mentir, avec les confinements et le télé-travail, on est nombreuses a avoir zappé une douche. Ou deux. Mais certains en ont sauté plus que ça et ce bien avant les confinements. Le phénomène « unwashed », littéralement « non lavé », nous viendrait tout droit des USA. Dans le viseur des adepte : la douche quotidienne et ses ravages pour la planète. Mais c’est oublié que nos ancêtres, eux non plus, ne se lavaient pas tous les jours. Il y a 150 ans à peine, certains ne prenaient qu’un bain par an. Dans les cours royales d’Europe, ce n’était pas plus reluisant : d’aucuns invoquaient le sort d’Henri IV pour railler le bain, le roi ayant été assassiné par Ravaillac en se rendant chez le duc de Sully, tombé malade suite à… un bain ! Bref, nos ancêtres se méfiaient de la toilette, suspectée de nous fragiliser. Et ils étaient probablement plus proches de la vérité que nous…

La douche quotidienne est une norme sociale. D’un point de vue médical, il n’y a aucune nécessité à décaper sa peau au savon tous les jours. C’est même tout le contraire, notre premier rempart immunitaire étant sur notre peau, grouillante de bactéries, mais de bonnes bactéries. Plus on se lave, moins nous sommes résistants aux microbes ! Ce n’est qu’à partir des années 70 et les premières campagnes publicitaires de savon et produits de toilette que le rituel de la salle de bain est devenu quotidien. Au grand dam des écolos qui ne voient là que gâchis d’eau…

Pour autant, les unwashed ne sont pas d’affreux bonshommes malpropres (a priori). Ils prônent simplement un retour à la toilette de chat et à la toilette sèche : prioriser certaines zones, notamment les plis, les parties intimes et les zones transpirantes, avec le moins d’eau possible.

On ne vous sent pas convaincue. Et si on vous dit que se laver un jour sur deux permet d’économiser 1/4 de votre facture d’eau ? Toujours pas ? Même pas pour sauver la planète ? Dites-nous si vous êtes prête à rejoindre le mouvement !

les derniers articles Janette bien dans son corps