#Janette bien dans son corps | #Psycho & Bien-être | #Culture & Évasion | #La bibliothèque de Janette

« Parlons poil ! »

par Charles Demoulin

13 juillet 2022

Juliette Lenrouilly et Léa Taieb, deux jeunes journalistes françaises, ont décidé de mener une enquête percutante et drôle sur un sujet peu exploré, voire tabou : le poil féminin. C’est dans un ouvrage de quelque 230 pages paru chez Massot, qu’elles nous livrent les résultats de cette étude bien peu commune, il est vrai !

D’après ces deux auteures, le poil féminin est en train de vivre une révolution : célébrités et anonymes affichent fièrement leur corps velu. Sur Instagram notamment, des dizaines de comptes donnent une visibilité à la pilosité féminine et présentent la femme autrement. Reste que dans la société, le sujet demeure tabou. D’un autre côté, au XXIe siècle, les femmes s’épilent. Pourquoi ? Pour qui ? Mais pour autant, le poil féminin est loin de gagner la bataille de l’opinion. 80% des Françaises se déclarent contre le retour des aisselles non épilées, le marché des produits dépilatoires se porte comme un charme et nombreuses sont les personnes qui continuent à associer le poil féminin à quelque chose de ‘viril’ ou ‘non hygiénique’.

Conclusion : les femmes ont des poils et, au XXIe siècle c’est un sujet toujours aussi compliqué. Du coup, notre duo de journalistes qui fréquente des rédactions telles que L’Obs, Libération, Le Monde, La Provence, Les Échos et même France Télévisions, a décidé d’en parler, mais également d’en comprendre les enjeux. Pour cela, Juliette et Léa ont mené une enquête à la fois 2.0 (sondages, expos, blogs) et auprès de spécialistes : historiens, sociologues, psychologues, dermatologues, gynécologues, esthéticiennes et experts en marketing. Cela sans oublier des milliers de témoignages, des rencontres avec des créatrices de contenus, des militantes et encore des femmes de tous âges.

Via une dizaine de chapitres thématiques qui abordent de multiples questions, vous saurez pourquoi les femmes s’épilent aujourd’hui. D’où vient cette habitude. Si l’on peut parler de discrimination pilophobe. Si l’art a joué un rôle dans l’invisibilisation du poil. Comment se porte l’industrie de l’épilation. Si le poil pubien est oui ou non hygiénique, viril, anti-orgasme. Et puis, surtout, vous aurez la réponse à cette question fondamentale : les femmes sont-elles libres de faire ce qu’elles veulent de leur corps ?

Quand je vous disais que cet ouvrage par ailleurs percutant et très sérieux réservait sa part de drôlerie, c’est en le lisant que j’ai appris que pour le tournage de ‘7 ans de réflexion’, la culotte de Marilyn Monroe avait été doublée pour que ses poils pubiens ne soient pas visibles dans la fameuse scène de la robe blanche soulevée par la ventilation du métro. Incroyable, vous avez dit incroyable ?

les derniers articles Janette bien dans son corps