#Les conseils de Supermaman | #Janette, toujours au fait

Mon ado est stressé par la rentrée

par Elodie Lambion

5 septembre 2022

Depuis quelques jours, le stress de la rentrée est venu s’ajouter à la crise d’adolescence de votre grand Janeton. Depuis, vous ne cessez de vous interroger : d’où viennent ses angoisses et comment l’aider à bien redémarrer ? Parce qu’une rentrée tout en sérénité, ce n’est pas utopique, cela existe !

La rentrée, source de nombreuses inquiétudes

Personne ne sait ce qu’il se passe exactement dans la tête de votre grand Janeton. D’ailleurs, alors qu’il traverse cette grande (et si complexe) étape de la vie, vous avez de plus en plus de difficultés à le comprendre et à le cerner. C’est évidemment normal, toutes les Janette mamans passent par là, rassurez-vous. Cependant, il est assez fréquent que certaines de ses inquiétudes soient liées à :

  • la peur de l’inconnu : s’il fait son entrée dans l’enseignement secondaire, ou dans un nouvel établissement, c’est le fait de ne pas être familiarisé à cet enseignement ou à ce lieu qui va l’angoisser.

Conseils : Pour le rassurer, pensez à aller visiter une nouvelle fois les lieux, à effectuer le trajet à ses côtés, à lui partager votre expérience personnelle ou à organiser une rencontre avec un étudiant plus âgé de son nouvel établissement (il y a toujours bien le fils ou la fille d’un ami d’un ami d’un ami).

  • la peur du changement : son stress est engendré par un changement de classe puisqu’il n’a pas pris les mêmes options que ses copains, la découverte de nouveaux profs dont il a tant entendu parler (en mal évidemment). Ces changements sont difficiles à gérer pour lui, son cerveau fonctionne donc à plein régime, car il imagine les pires scénarios catastrophes.

Conseils : Proposez-lui de partager avec vous les scénarios que son cerveau a imaginés. Face à ceux-ci, rassurez-le, montrez-lui à quel point il est peu probable que cela se produise ainsi ou à quel point cela n’aurait rien de dramatique. En « cassant » ses pensées négatives, il sera peu à peu rassuré et ses craintes disparaitront.

  • la peur de la performance : votre grand Janeton veut tellement que vous soyez fière de lui qu’il se met une pression incroyable. Il veut être le meilleur dans tous les cours tout en excellant dans ses activités extrascolaires. Il s’oblige à être sur tous les fronts pour faire votre fierté. Cette recherche de l’excellence va l’épuiser.

Conseils : Discutez avec lui de la mise en place d’un planning lui permettant de travailler pour l’école, de faire des activités sportives, extrascolaires, mais surtout de disposer de moments libres durant lesquels il n’aura aucune obligation. Comme tous les parents, vous voulez le mieux pour votre Janeton, mais ne le surchargez pas, ne lui mettez pas trop la pression, surtout s’il se la met déjà lui-même.

  • la peur de l’échec : peu sûr de lui, il a le sentiment qu’il va échouer, qu’il n’y arrivera jamais, que les autres sont meilleurs que lui. Il stresse à l’idée que cet échec provoque votre colère, votre déception et surtout des punitions.

Conseils : Si votre grand Janeton manque de confiance en lui, rappelez-lui régulièrement toutes ses aptitudes, toutes ses qualités. Encouragez-le et souciez-vous de son travail scolaire, c’est primordial. Cependant, si l’échec l’effraie, il doit aussi être conscient de la réalité. En effet, s’il veut l’éviter, il va devoir travailler, faire son possible, donner son maximum. Prendre conscience de la notion d’effort lui permettra de se surpasser.

  • la peur du regard des autres : les paroles, les gestes, les regards, particulièrement à l’adolescence, peuvent être durs à encaisser et à supporter au quotidien. Votre Janeton veut rentrer dans le moule pour éviter les problèmes et pourtant, ce n’est pas vraiment lui.

Conseils : Soyez disponible pour lui, montrez-vous à l’écoute et faites preuve de bienveillance afin qu’il puisse partager ses inquiétudes avec vous. S’il se sent en confiance, il viendra vous parler s’il rencontre des problèmes relationnels bien plus compliqués.

Avant la rentrée :

  • Partagez une activité afin qu’il se vide l’esprit
  • Organisez un moment avec ses amis
  • Prévoyez-lui un bon rythme de sommeil
  • Aidez-le à se motiver
  • Montrez-lui les avantages de grandir

Le jour de la rentrée :

  • Veillez à ce qu’il se lève suffisamment tôt pour éviter tout stress supplémentaire

Après la rentrée :

  • Intéressez-vous à sa vie scolaire (sans être trop intrusive évidemment)
  • Fixez, avec lui, des objectifs qu’il sera capable d’atteindre au niveau scolaire et extrascolaire

les derniers articles Les conseils de Supermaman