#Les conseils de Supermaman | #Janette, toujours au fait

Soutien scolaire : planifier sa semaine de travail

par Elodie Lambion

21 février 2022

L’heure des devoirs a sonné et là, tout devient compliqué ! Votre Janeton ne veut pas s’y mettre, privilégie ses activités préférées au détriment de sa scolarité et manque d’organisation… Une chance, chez Janette, nous avons la solution !

Parfois, votre Janeton rencontre des difficultés scolaires, car il ne parvient pas à s’organiser, à planifier et à répartir son travail en fonction de la semaine qui s’offre à lui. Il a tendance à remettre tout au lendemain, l’anticipation ne fait pas partie de son vocabulaire et souvent, son travail est effectué dans la précipitation. Cette dernière risque d’être à l’origine de notes peu concluantes et donc d’une perte cruelle de confiance en soi.

Pour lui éviter une telle expérience, voici quelques pistes que vous pouvez explorer à ses côtés.

1. La prise de conscience

Il faut l’inviter à comprendre que le travail scolaire n’est pas incompatible avec ses loisirs, mais que c’est son organisation, quotidienne, qui va lui permettre de combiner les deux.

CONSEIL PRATIQUE : sur un tableau blanc (pour marqueurs effaçables) divisé en fonction des sept jours de la semaine et sur lequel seront visibles les heures dès son retour de l’école, invitez-le, à l’aide d’un marqueur de couleur, à écrire les moments qui représentent ses activités extrascolaires (cela peut même être le temps qu’il passe sur les réseaux sociaux ou à jouer aux jeux vidéo).

Pour rendre l’activité « FUN » : N’hésitez pas à customiser le tableau blanc avec lui afin que celui-ci corresponde à la décoration de sa chambre, à ses passions. Cela rendra l’activité moins rébarbative pour lui et aussi, pour vous !

Cette activité favorisera sa compréhension de sa semaine « type » et donc des heures durant lesquelles il est déjà occupé et des moments dont il disposera pour travailler.

2. La répartition du travail

Grâce au tableau précédemment complété, visualisez à ses côtés les moments durant lesquels il lui est possible de fournir un travail régulier. Evidemment, assurez-vous qu’il ne soit pas obligé de travailler trop tard le soir afin de veiller à ce qu’il ait une nuit de sommeil suffisamment longue. Le sommeil favorisant la concentration et la mémorisation.

Les jours où il n’a pas (ou peu) d’activités extrascolaires, conseillez-lui de travailler un des cours qui lui posent davantage de problèmes actuellement.

CONSEIL PRATIQUE : inscrivez le(s) cours qu’il travaillera en priorité, sur son planning de la semaine, à l’aide d’une couleur au choix. Si ses professeurs lui communiquent ses devoirs à l’avance, n’hésitez pas à les intégrer à son tableau également en utilisant une autre couleur.

Le fait d’effacer ses devoirs ou leçons au fur et à mesure de la semaine lui donnera le sentiment du devoir accompli et représentera une réelle motivation !

3. Le test

Durant une semaine, assurez-vous qu’il teste son planning. Au bout de celle-ci, faites le point à ses côtés afin de voir son ressenti par rapport à celui-ci. N’hésitez pas à faire des ajustements en fonction des feed-back qu’il exprimera. Il doit vraiment sentir que celui-ci est personnel, n’est adapté qu’à lui seul.

Au fur et à mesure des semaines, son organisation sera tellement rodée qu’il ne devra sûrement plus rédigé son planning, car cette démarche sera devenue un automatisme.