#Psycho pour le couple | #Psycho & Bien-être | #Janette, toujours au fait

Les préliminaires. Une envie purement féminine ?

par Sophie Pilcer

11 mars 2021

Que de croyances et de préjugés sur la sexualité en général ! Un couple épanoui doit avoir une vie sexuelle. Les hommes ont toujours des orgasmes et leur orgasme est toujours synchronisé à l’éjaculation. Une femme qui ne désire pas, n’aime pas. Sexualité et amour vont de pair. Un homme, un vrai doit faire jouir sa femme. Et la sacro-sainte croyance concernant les préliminaires !

Déjà, oublions ce terme de préliminaires qui est le terme le plus anxiogène, le plus délétère d’entre tous ! En effet, qui dit préliminaires dit coït obligatoire, comme si les préliminaires étaient un truc sans intérêt, un peu comme un pré-chauffage qui n’aurait de sens que pour préparer à ce que beaucoup considèrent comme l’essentiel : la pénétration.

Je rappelle que la pénétration vaginale n’est pas le graal du plaisir féminin et, bien au contraire, l’essentiel du plaisir féminin vient de la stimulation clitoridienne. Certes, ce clitoris se prolonge dans la paroi vaginale mais sans stimulation clitoridienne, une lente et longue pénétration entraînera au mieux une inflammation ! Bref, l’idée que stimuler un clitoris lors de préliminaires considérant que c’est le chemin vers le véritable plaisir qui ne serait que vaginal est une erreur fondamentale sur le fonctionnement féminin.

En outre, quelle est cette idée d’imaginer que les Jano ne sont pas sensibles aux caresses sensuelles et affectives ? C’est imaginer qu’ils ne sont qu’un phallus en quête de pénétration. C’est estimer qu’ils n’ont ni peau, ni cœur, ni corps. C’est aller dans ce fantasme du besoin irrépressible de l’homme et d’une femme uniquement cérébrale et sentimentale.

Changeons ensemble la narration chère Janette ! Les Janette et les Jano ont, quoi qu’on en dise, le même fonctionnement physiologique. L’excitation liée à des stimuli sexuels va donner lieu à une congestion qui entraînera l’érection du phallus (ça, on le savait) mais aussi du clitoris et de tous les tissus érectiles du corps féminin (et ça, on l’ignore encore trop).

On ignore aussi que le corps des hommes est aussi sensible aux caresses sur l’ensemble du corps. Qu’un homme aime être touché sur le visage, les épaules, la nuque… Et que si vous appelez cela encore préliminaires alors, oui, ces moments sensuels ne sont pas réservés aux femmes.

Messieurs, mesdames, osez changer les normes ambiantes, arrêtez de vous auto-censurer. Arrêtez d’avoir peur de vous, peur d’être ridicules ! Vous ne risquez rien à oser expérimenter autre chose, à changer vos habitudes. Dès ce soir, préparez une ambiance douce dans votre chambre, une petite musique sexy, une odeur des îles et emmenez votre Jano dans ce nouvel espace de créativité. Proposez-lui de vous caresser mutuellement sans chercher ni à s’exciter, ni à provoquer des réactions génitales. Il y a fort à parier que votre Jano va adorer ce petit jeu sensuel…

Vous l’appellerez comme vous voulez mais surtout pas préliminaires. Cette rencontre inédite vous ouvrira des espaces de dialogue, de complicité, de rencontre inédite et une découverte de la part féminine de votre Jano qui osera enfin vous aimer, vous toucher vous caresser sans pression, sans but, sans aucun objectif si ce n’est de s’aimer, de se découvrir et de s’inventer dans une vision du couple et de la sexualité sans pression ni obligation.