#Janette bien dans sa tête | #Psycho & Bien-être | #Psycho au travail

LE STROKE! Qu’est-ce?

par Claudine Boulanger-Pic

20 avril 2021

Le stroke, signe de reconnaissance, peut passer par des mots et/ou des gestes, des attitudes. L’important est qu’il soit témoigné.

  • Il est  indispensable à la survie  biologique et psychologique de l’individu.
  • Il peut être positif (valorisant et stimulant) ou négatif (dévalorisant et démotivant).
  • Une personne préférera un stroke négatif plutôt qu’une absence de stroke.  L’indifférence est mortelle.
  • L’effet positif du stroke est directement lié à la qualité du stroke donné: il doit être approprié, dosé, personnalisé, argumenté et authentique. (NB: attention à la congruence gestes/paroles)
  • Pour obtenir la même satiété, un stroke positif égale dix stroke négatifs.
  • Chaque individu a une dose habituelle de stroke, quantité qu’il a besoin de recevoir et qu’il a du mal à dépasser.
  • Chaque individu a un canal préférentiel de réception du stroke: la vue (regard), la voix (parole), l’écriture (note), la proximité (toucher), l’odorat (odeur).
  • Chacun peut stocker les stroke.
  • Chacun possède un filtre à stroke.
  • Les stroke sont à la portée de chacun; c’est une ressource naturelle, gratuite et  inépuisable.

Pourquoi se priver d’en donner, d’en rechercher, d’en recevoir, d’en accepter, et aussi d’en refuser lorsque vous l’estimez non favorable ?

Le stroke peut être inconditionnel ou conditionnel

Inconditionnel 

  • le stroke inconditionnel positif est toujours utile, il confirme l’estime de base, source d’autonomie.
  • le stroke inconditionnel négatif est destructeur, il provoque un rejet global de l’autre. A  NE  PAS  DONNER  NI  RECEVOIR !

La marque d’attention inconditionnelle, est donnée à la personne pour ce qu’elle est, elle est donnée sans condition. Les stimulations inconditionnelles s’adressent à la personne dans sa globalité.

Exemples: «J’aime travailler avec vous, je ne peux pas dire exactement pourquoi, mais ça  fonctionne bien. », « Je suis contente de vous avoir engagée. »

Conditionnel 

  • le stroke conditionnel positif est utile s’il est précis, vrai et sans démagogie.
  • le stroke conditionnel négatif est utile quand il est précis, fondé, exprimé sans émotion et en restant sur l’essentiel.

    La marque d’attention conditionnelle est donnée à la personne pour ce qu’elle fait. Elle est conditionnelle, car elle tend à rendre la personne qui la reçoit dépendante de celle qui la donne. Les stimulations conditionnelles sont très efficaces dans les situations d’apprentissage et d’encadrement. Elles permettent à la personne de savoir comment son travail est perçu, où elle se situe, ce que l’on  attend d’elle…

Exemples:

«Je n’aime pas votre façon de traiter ce problème là; parlons-en!»;

« J’ai apprécié la clarté de votre exposé et la rigueur du raisonnement. »

Savoir féliciter, remercier l’autre pour ce qu’il a fait (stroke ou reconnaissance conditionnelle) et/ou pour ce qu’il est (stroke ou reconnaissance inconditionnelle), est une source de joie, de plaisir, de satisfaction et donc de motivation. N’oublions pas les strokes !

Chacun établit des transactions avec les autres pour être reconnu et pour indiquer aux autres qu’il les reconnaît. Cet échange de reconnaissance des uns par les autres se fait sous forme de signes variés, appelés stroke par les transactionnalistes.

Eric Berne.

les derniers articles Janette bien dans sa tête

picto catégorie post
#Janette bien dans sa tête | #Psycho & Bien-être | #Podcast sophro'

Podcast: Ma pause détente - évacuer ses tensions avec la détente musculaire progressive

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Janette bien dans sa tête | #Psycho & Bien-être

5 trucs pour positiver à la rentrée

LIRE LA SUITE