#Actualités locales | #Janette, toujours au fait

Jeunes, passionnés d’apprendre, le challenge «self e-steam 22» est pour vous

par Charles Demoulin

16 février 2022

Tout d’abord, qu’est-ce que l’eSTEAM ? Derrière ces lettres se cachent des disciplines telles que les sciences, les technologies, les projets industriels, les arts et les mathématiques. Quant au challenge proposé en cette année 2022, il consiste à construire un robot qui se déplace tout seul et qui, grâce à ses capteurs, est capable de contourner habilement les obstacles de tout genre qui se présentent à lui.

Si vous êtes accro au bricolage ou à la créativité, l’Association ‘make it’, celle-là même qui s’attache à encourager tous les groupes d’âge à bricoler, à effectuer des recherches ou encore à fabriquer ou transformer diverses choses de façon artisanale et simple, lance le défi à toute personne de 6 à 24 ans de construire un robot. Et qu’importe que ce soit en famille, entre amis ou dans un établissement de l’éducation formelle ou non formelle. Le but : offrir aux participants, qu’ils soient filles ou garçons, un espace d’expérimentation et de bricolage afin qu’ils apprennent à croire en eux-mêmes et, surtout, en leurs capacités. C’est ce qu’explique Joao Martins, le président de l’Association ‘make it’.

Quant à Stefanie Plank, coordinatrice du projet, elle s’empresse d’ajouter : « Ce sera aux participant(e)s à fixer eux-mêmes leurs objectifs pour qu’ils soient particulièrement créatifs ou ingénieux au niveau technique. Car il n’y aura pas de limites à leur désir de recherche. »

L’objectif de ce grand défi vise à encourager au Luxembourg, l’intérêt pour les disciplines STEAM. Mais également, à renforcer la confiance en soi des enfants, des ados et des 20 à 24 ans. Cela en les aidant à prendre conscience des compétences qu’ils possèdent déjà ou alors, de celles qu’ils peuvent acquérir en un court laps de temps.

On ajoutera que l’œuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte n’a pas hésité à prêter son soutien financier à ce projet original dont l’objectif premier est de mettre en valeur le potentiel des jeunes. Et ce plus spécialement en ces moments difficiles où la pandémie affecte fortement leur bien-être mental et physique.

Grâce à d’autres sponsors, 600 kits robotiques ont déjà  été préfinancés. Si l’on peut participer de manière individuelle à ce challenge, les institutions sociales, les maisons-relais et les classes peuvent elles aussi entrer en ligne de compte. C’est ainsi qu’un workshop a été spécialement conçu pour les groupes, afin de démarrer ensemble la base de ce challenge.

Enfin, le Robotic-Makerspace installé par l’Association ‘make it’ à Esch-sur-Alzette apportera lui aussi son soutien aux participant(e)s. Au-delà, un MakerBuzz, le premier makerspace mobile au Luxembourg – ou si vous préférez un espace mobile pour ateliers en tout genre -, effectuera une tournée aux quatre coins du pays. Un bel outil de travail soutenu par le FNR (Fonds National de la Recherche) et la Fondation André Losch.

On ajoutera encore que le kit robotique et les ateliers peuvent d’ores et déjà être réservés sur le site de www.makeit.lu et que la grande finale se déroulera les 25 et 26 juin prochains à Rosport, lors de la ‘Maker Faire’.

les derniers articles Actualités locales

picto catégorie post
#Actualités locales | #Janette, toujours au fait

Unboxing de la pochette de Janette de mars

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Actualités locales | #Janette, toujours au fait

Une saison qui démarre avec un week-end de Pâques plein de « good vibes »

LIRE LA SUITE