#Déco | #Mon intérieur | #Déco & Food

Comment entretenir votre plante Monstera ?

par Elodie Lambion

28 mars 2023

Star des réseaux sociaux, le Monstera a su trouver une place de choix dans votre intérieur. Avec son esprit « jungle », tout droit venu d’Amérique du Sud, demandant peu d’attention, il fait le bonheur des Janette qui n’ont pas spécialement la main verte. Pour qu’il puisse épater la galerie tout au long de l’année, suivez ces quelques conseils d’entretien.

Deliciosa, standleyana, adansonii, obliqua, minima, variegata, subpinnata, rien qu’en nommant ces différentes variétés, vous voyagez déjà en direction du Mexique et du Panama. Majestueux, résistant, avec ses feuilles aux formes atypiques, l’adopter, c’est ne plus jamais le quitter. Pouvant rapidement devenir imposant – même si, on vous rassure, il n’atteindra pas les vingt mètres comme dans son milieu naturel – accordez-lui assez d’espace pour qu’il puisse se développer à sa guise et suivez ces quelques conseils pratiques pour qu’il reste la star végétale de votre intérieur.

  • Où placer votre Monstera ?

Optez pour une pièce où la température avoisine les 20° (18° minimum et 24° maximum). Placez le Monstera près d’une fenêtre en évitant le soleil direct. Idéalement une exposition « mi-ombre », un coin lumineux ou ombragé. Ayant besoin d’humidité, évitez qu’il soit proche d’une source de chaleur telle qu’un radiateur. Sachez que plus il sera exposé à la lumière, plus ses feuilles grandiront. Si certaines feuilles à la base jaunissent, il s’agit souvent du vieillissement naturel, car ce sont les plus anciennes. Aussi non, cela peut signifier que la plante souffre d’un excès d’eau. Il vous faudra donc patienter avant de l’arroser. Par contre, si ses feuilles brunissent, soit elles sont brûlées par la lumière directe, soit elles ont subi un courant d’air. Il est donc grand temps de la déplacer et de lui trouver un endroit respectant ses besoins.

  • Comment l’arroser ?

Au printemps et en été, pour maintenir le terreau légèrement humide, un arrosage modéré sera à effectuer environ 1 fois par semaine. Pensez à vaporiser de l’eau non calcaire sur le feuillage, surtout en été ou si vous constatez que l’air est sec, afin de reproduire l’humidité à laquelle cette plante est habituée. En automne et en hiver, veillez à laisser sécher la surface de la terre entre deux arrosages.

  • Quand et comment le rempoter ?

Réputé pour sa croissance rapide, rempotez votre Monstera dès que vous le ramenez pour la première fois dans votre foyer. Placez des billes d’argile dans le fond du pot afin d’assurer un drainage efficace et utilisez un terreau destiné aux plantes vertes. Chaque année ou tous les deux ans, lors de l’arrivée du printemps, offrez-lui un nouvel environnement plus grand afin qu’il puisse continuer à croître. En même temps, pensez à enlever quelques centimètres du terreau se trouvant à la surface afin de le remplacer par une nouvelle couche. C’est ce qu’on appelle le surfaçage.

  • Le saviez-vous ?

Ce sont ses longues racines aériennes qui captent l’humidité de l’air : il ne faut donc pas les couper. Les feuilles découpées et trouées si caractéristiques apparaissent au fur et à mesure de la croissance de la plante. Dans la nature, ces spécificités permettent aux feuilles de résister face aux fortes rafales de vent.

Après les plantes succulentes, voici une autre plante qui trônera fièrement et durablement dans votre intérieur, Janette !

les derniers articles Déco

picto catégorie post
#Déco | #Mon intérieur | #Déco & Food

Fleurs saisonnières : la primevère, celle qui annonce le printemps

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Déco | #Déco & Food | #Do It Yourself

DIY : le vase vintage destiné aux fleurs séchées

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Mon intérieur | #Déco | #Déco & Food

Comment prolonger la splendeur de votre bouquet de fleurs ?

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Mon intérieur | #Déco | #Actualités locales | #Janette, toujours au fait

Retour sur l'afterwork "L'Art du Beau Vivre"

LIRE LA SUITE