#Janette bien dans sa tête | #Psycho & Bien-être

3 conseils pour passer des fêtes en toute sérénité 

par Vanessa Marchiori

17 décembre 2021

Les fêtes approchent à grands pas et, avec elles, la douce odeur des gourmandises de Noël, les décors flamboyants et scintillants un peu partout en ville et, dans nos oreilles, des rythmes joyeux et intemporels qui marquent cette période de l’année. On se laisse alors transporter par la joie et la légèreté enfantine de ce moment… Vraiment ?

Aujourd’hui devenus adultes, on doit admettre qu’il y a un envers à ce décor féérique, les gourmandises de Noel que l’on doit préparer, la maison qu’il faut décorer et, dans nos oreilles, souvent, les traditionnelles injonctions et autres chantages affectifs : « Non, évidement que je n’imagine pas faire l’impasse sur le traditionnel « circuit de Noel » à 20h sur les routes, 47 830 calories de repas divers et 58 personnes à voir en 4 jours, qui voudrait y renoncer ?! » Comment éviter les pièges et rester serein pendant cette période ?

Commencez par dressez votre liste au Père Noel

Vous êtes-vous déjà interroger sur que vous vouliez vraiment pour ces fêtes ? Il y a toutes ces choses que vous devez faire, les traditions et autres engagements tacites sur lesquels il est difficile de revenir, les « IL FAUT », les « JE DOIS », mais vous êtes-vous vraiment demandé comment vous organiseriez cette période si tout était possible ?

Faites plutôt une liste des « JE VEUX » : « Passer ma journée à préparer de délicieux Boxemännchen. Organiser une sortie au marché de Noël. Soutenir une association caritative. Partir en vacances au soleil. Prendre du temps pour décorer la maison. Voir ma famille… »

Dresser cette liste va vous aider à vous rendre compte que vous avez du pouvoir sur les événements, même durant cette période propice au retour de la relation parents-enfant infantilisante parfois difficile à vivre. Cela va aussi vous permettre d’ajuster votre attitude ; soit cette liste n’est finalement pas si éloignée de ce qui est prévu et vous pourrez alors le vivre plus sereinement car ce Noel ne sera plus teinté du sentiment de contrainte ; soit elle est très éloignée et vous savez maintenant ce que vous voulez vraiment, vous pouvez vous conduire en adulte face à vos parents. Je vous invite à relire votre liste en vous demandant si vous êtes vraiment alignée avec ce que vous y avez noté : souhaitez-vous vraiment passer le réveillon en tête à tête avec votre chat ou bien est-ce que vous voulez passer du temps dans un clan mais souhaitez plus de souplesse ? 

Définissez ensuite vos limites

Nous cherchons souvent à faire plaisir à tout le monde, à ne heurter aucune sensibilité et pour cela nous sommes prêtes à faire beaucoup de concessions. Mais ces efforts permettent-ils vraiment de créer un moment magique de sérénité, de joie et de convivialité ? Quels impacts ont ces compromis sur votre humeur, votre disponibilité à l’autre, votre vitalité ? Finalement, le jeu en vaut-il la chandelle ?

Il est parfois compliqué de définir et de poser ses limites, pourtant cette réflexion peut vraiment mener à plus de congruence et de sérénité en rééquilibrant les relations. Dressez ainsi la liste des concessions que vous ne voulez plus faire. Une fois celles-ci définies, vous pouvez vous inspirer des techniques de communication non violente pour exprimer vos limites : « Nous viendrons passer quelques jours avec vous pour les fêtes et serions ravis de voir tout le monde, mais cette année nous ne souhaitons pas rendre visite aux cousins au 8ème degré de ta copine de marche nordique, nous préférons restreindre les rencontres pour profiter au maximum de chacun. »

Enfin, sachez profiter de tous les bons moments

Notre état d’esprit face à un événement en influence grandement le déroulé. Maintenant que vous avez fait le point sur vos envies et vos limites, mettez-vous dans de bonnes dispositions. Finalement, les fêtes sont souvent l’occasion de se créer de merveilleux souvenirs, de se faire plaisir et de partager de bons moments avec ceux que l’on aime. Focalisez votre attention sur toutes ces choses agréables, belles, bonnes, douces, pour changer votre dialogue intérieur et ancrer ces émotions positives.

En cas de coup de fatigue ou d’émotions trop fortes, autorisez-vous à prendre quelques instants pour vous, isolez-vous et respirez profondément ; debout le dos droit inspirez lentement par le nez en gonflant le ventre puis les poumons puis la partie haute du thorax, sentez vos côtes qui s’écartent légèrement et vos épaules s’ouvrir et se détendre, expirez lentement en vidant le thorax, les poumons puis le ventre, la respiration forme une vague douce qui va vous aider à vous détendre. 

Chères Janette, vous voilà équipées pour passer des fêtes inoubliables. 

les derniers articles Janette bien dans sa tête

picto catégorie post
#Janette bien dans sa tête | #Psycho & Bien-être

Les petits plaisirs ne sont jamais coupables en vacances! Janette en fait la liste

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Janette bien dans sa tête | #Psycho & Bien-être

Une maman imparfaite et fière de l’être !

LIRE LA SUITE