#Psycho pour le couple | #Psycho & Bien-être

Pourquoi il ne veut pas entendre parler du mariage ?

par Claudine Boulanger-Pic

28 septembre 2022

Janette, le mariage est un engagement décisif dans la vie : tout change à partir du moment où est prononcé le « oui, je le veux », et certains voient ces changements et peut-être ces responsabilités nouvelles comme trop importants, voire dangereux. On appelle cela la gamophobie.

La gamophobie se définit comme une peur incontrôlable et irrationnelle du mariage. Cette peur peut aussi affecter le couple. On a pu observer que, traditionnellement, les hommes étaient plus sujets à la gamophobie, préférant s’inscrire dans ce courant de laxisme social envers l’homme qui lui accorde le droit de passer par plusieurs couples. Pour autant, cela ne touche pas que les hommes, et il semble que de plus en plus de femmes ont peur de se trouver dans la posture traditionnelle qui soumet la femme mariée. Cela peut générer une peur du mariage, et les femmes vont boycotter leurs partenaires de manière inconsciente.

Plus précisément :

  • Certaines craintes des conséquences du mariage augmentent l’angoisse, particulièrement chez les jeunes. L’une des plus communes est la peur d’être dans l’incapacité de réaliser certaines expériences de vie en s’engluant dans un couple un peu « traditionnel ».
  • Certains ne désirent pas non plus s’unir à une personne car, même en lui étant fidèle, ils aiment séduire, cela leur permet de se sentir vivant.
  • Mais on s’accorde souvent à dire que, ce qui sous-tend le plus cette peur globale du mariage, c’est la peur de l’échec. Une peur qui peut trouver ses origines dans l’enfance ou dans la jeunesse, par exemple si la personne a été témoin de disputes fréquentes entre les parents. Une crainte qui va en augmentant si le couple parental se trouvait dans une situation d’inégalité, vécue par les enfants comme indigne et injuste. Les enfants ont alors peur de répéter ce schéma dans leur propre couple.
  • Il y aussi la peur d’un nouvel échec. Certains hommes ayant vécu précédemment une déception amoureuse avec une douloureuse rupture, ne souhaitent plus rien construire, de peur d’être de nouveau confrontés à ce cas. Prêts à tous les engagements auparavant, ils ne veulent plus rien envisager, ni mariage ni même enfant et maison. Ils ont désormais le sentiment tenace qu’ils peuvent se tromper et ne font plus confiance à leur jugement. Et personne ne pourrait les y reprendre !

Janette, si votre homme rencontre des résistances, des doutes face au mariage et ne souhaite pas franchir le cap, alors prenez le temps de dialoguer afin d’éviter l’enfermement dans un dialogue stérile. Voici quelques conseils pour aider Jano à vaincre la peur de l’engagement :

  • Créez des situations où il peut échanger avec des personnes mariées, qui sont elles-aussi passées par là. Pour vous rassurer, vous pouvez aussi programmer quelques rencontres avec un professionnel.
  • Soyez attentive à ses envies, à ses aspirations. Mettez en perspectives votre vision de la vie et n’oubliez pas que nous avons tous nos forces et nos faiblesses, et que l’harmonie parfaite dans un couple n’existe pas.
  • Réfléchissez bien ensemble au déroulement que vous souhaitez pour votre mariage, et mettez cela au clair. L’organisation de la cérémonie en elle-même ne doit pas être un sujet de discorde.
  • Les trois causes principales de dispute sont l’infidélité, l’argent et les enfants : parler de cela avec son partenaire avant de s’engager est une bonne solution pour prévenir les futures discussions. Il est important de communiquer sur les points sensibles, ceux qui nous tiennent à cœur.
  • Il faut apprendre à analyser les sources de la peur, pour pouvoir y faire face, et si possible y remédier. Être conscient du problème, de ses causes, et comprendre qu’essayer de l’éviter n’empêche pas la peur de s’installer. Dans des cas comme celui-ci, la communication au sein du couple doit être sincère et directe, afin d’éviter que les émotions non-exprimées ne le submergent.
  • Enfin, pour les deux membres du couple, il est important de développer la confiance en soi. Il faut savoir que la peur est une émotion qui apparaît en situation de danger, de menace. Dans le cadre du mariage, nous ne comprenons pas pourquoi la peur peut venir de situations agréables et qui doivent apporter le bonheur. Cela cause alors une grande insatisfaction, voire une frustration, d’où la nécessité de l’affronter en reconnaissant ses propres capacités, mais aussi ses difficultés. Apprendre à se faire confiance permet de renforcer l’assurance lors de la prise de décisions importantes. Il est quelques fois nécessaire de chercher l’aide d’un professionnel pour apprendre à développer l’estime et la confiance en soi.

Mariés ou pas, gardez confiance en vous et soyez heureuse Janette !

les derniers articles Psycho pour le couple

picto catégorie post
#Psycho pour le couple | #Psycho & Bien-être

Les compromis dans le couple, jusqu’où ?

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Psycho pour le couple | #Psycho & Bien-être

Les vacances, seule ou en couple ? Même saveur ?

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Janette bien dans sa tête | #Psycho pour le couple | #Psycho & Bien-être

La relation « pansement » : difficile à arracher ?

LIRE LA SUITE