#Culture & Évasion | #La bibliothèque de Janette

“Mamma Maria”

par Charles Demoulin

19 avril 2020

Cette semaine, Janette vous fait découvrir le livre sélectionné par notre journaliste littérature Charles Demoulin : « Mamma Maria », écrit par Serena Giuliano aux Éditions cherche midi

Sofia vivait à Paris. Mais après une rupture sentimentale, elle a décidé de rentrer en Italie, dans son petit village niché le long de la côte Amalfitaine, joyau de l’Italie du Sud. Aujourd’hui, la voici revenue au pays de ses origines. Le nez au soleil, face à la mer, Sofia, comme tous les matins, s’installe à la terrasse du Mamma Maria, ce petit bar où chacun se connaît, et où l’on vient prendre le café du matin tout en commentant, avec force geste, les nouvelles répercutées dans les médias. Comme l’explique Sofia, elle aime le son des tasses qui s’entrechoquent.

Elle adore cette compagnie hétéroclite composée de ceux qui viennent là pour tuer le temps. Celle des enfants qui rêvent devant le comptoir à glaces . Celle de ces ados sirotant un soda. Elle espionne le curé qui vient  parler à ses ouailles. Et puis, surtout, elle est là pour y retrouver Luciano, Ugo et Franco, ses partenaires de scopa, ce jeu de cartes typiquement italien. De plus, au Mamma Maria, il y aussi toute la musique d’Adriano Celentano, chanteur majeur de la chanson italienne et artiste préféré de Maria. N’a-t-elle pas sa photo grand format sur l’un des murs de son bar ? Pour Sofia, venir ici, c’est se persuader qu’elle a rudement bien fait de quitter Paris et surtout… l’autre abruti. Au-delà, il fait quand même bien meilleur ici qu’à Paris. À cela, il faut encore ajouter la bonne humeur – ou non – de Maria qui, il est vrai, mène tout son petit monde à la baguette. Bref, comme le dit Sofia, elle a retrouvé le petit village paisible de sa jeunesse. Paisible… jusqu’au jour où ! En cette période de confinement, ce roman s’impose comme un chaud rayon de soleil saupoudré de saveurs et autres senteurs italiennes.

En y allant qui plus est d’une palette chatoyante de coloris variés, vous allez vous offrir un incroyable voyage où paysages superbes se marient avec bonheur avec cappuccino, ristretto, pizza, mozzarella, tiramisu ou encore limoncello. C’est positif. Agréable. Lumineux. Réaliste. C’est aussi plein d’amour, de solidarité et d’amitié. C’est l’ouvrage idéal pour partir en vacances… mais en rêve seulement ! C’est déjà cela par les temps qui courent.

les derniers articles Culture & Évasion