#Culture & Évasion | #La bibliothèque de Janette

“Ma 153e victoire”

par Charles Demoulin

25 octobre 2020

Que vous soyez Luxembourgeois, Français, Suisses, Monégasques ou Belges, vous avez suivi ou entendu parler de l’incroyable saga de ‘Wiki-Paul’ aux ‘Douze coups de midi. Une émission télévisée que propose tous les jours, depuis 10 ans, Jean-Luc Reichmann sur TF1. Paul est resté en place durant 153 journées. Aujourd’hui, à 21 ans, il est le plus jeune champion qu’a connu ce jeu. C’est aux éditions HaperCollins qu’il nous raconte ce que fut son étonnante aventure, mais aussi son éternel combat.

Pour ceux et celles qui n’auraient jamais entendu parler de Paul El Kharrat, il faut préciser qu’il est autiste Asperger. C’est dire s’il a dû faire un incroyable effort sur lui-même pour venir faire face, chaque jour, à trois nouveaux candidats, et ce faisant, de tenter de répondre aux questions en tout genre qui lui étaient posées. Comme il l’avoue volontiers, il a de réelles difficultés de communication. Les applaudissements du public, mais aussi les spots lumineux dirigés sur lui n’étaient guère faits pour aider sa concentration. De plus, Jean-Luc Reichmann aimait à le taquiner, et même le bousculer. En fait, tout pour lui, lors de ces enregistrements, était sujet à perturbation.

Et pourtant, à la stupéfaction générale, durant 153 journées, Paul, dépassant ses peurs, a renvoyé dans leurs foyers quelque 459 candidats. De quoi devenir rapidement le ‘chouchou’ de millions de téléspectateurs. Il avait réponse à tout, émerveillant jour après jour tous ceux qui le suivaient pas à pas. « Mon cerveau d’Asperger absorbe tout, se gave de nourriture et d’informations, et m’offre, en retour, d’exceptionnelles capacités de mémorisation et une inadaptation criante à la société qui m’entoure. Il est ma force, et mon handicap. Je suis dans la vie tel qu’on m’a vu à l’écran, un extra-terrestre de vingt et un ans », déclare-t-il lorsqu’on l’interroge. En fait, sa différence est devenue sa force. Avec un humour pince-sans-rire et une sensibilité hors du commun, Paul nous livre ici le récit de son incroyable parcours. Non seulement son aventure télévisuelle, mais aussi le quotidien d’un jeune pas comme les autres qui rêve de devenir bibliothécaire.

Un témoignage bouleversant qui lève le voile sur un syndrome peu connu. Un moment d’une richesse inouïe qui peut nous aider à surmonter ces moments difficiles que nous vivons tous actuellement, mais un clin d’œil aussi aux autres Aspies, pour qu’ils se sentent moins isolés et trouvent en Paul, un véritable exemple pour les aider à sortir de leur bulle de ‘personne différente’.