#Janette bien dans son corps | #Psycho & Bien-être

Les remèdes de Janette : sirop à la mauve

par Vanessa Schmitz-Grucker

19 octobre 2022

On l’a dévorée enfant, on l’utilise aujourd’hui dans nos cosmétiques, pourquoi ne pas faire de la mauve un sirop pour l’hiver ?

Les propriétés médicinales de la mauve sont connues depuis l’Antiquité, notamment ses vertus digestives. Au Moyen-Âge, puis pendant la Renaissance, elle est plébiscitée pour ses vertus anti-inflammatoires. Souvent utilisées en infusion, ses feuilles et ses fleurs sont riches en vitamine C et E, en acide gras insaturés, en agents antimicrobiens et en polyphénols. Nombre de nos cosmétiques sont à base de mauve : pour la peau, ses effets anti-oxydants sont très recherchés.

Ce qui nous intéresse aux portes de l’hiver, ce sont les propriétés antitussives de la mauve. La plante est riche en mucilage, ce qui explique son pouvoir adoucissant. Des pistes sont à l’étude pour explorer ses propriétés antibactériennes et anticancéreuses ainsi que son rôle dans la lutte contre le diabète. Fleur de notre enfance, avec les racines de laquelle est préparée la véritable guimauve (mais pas le chamallow industriel d’aujourd’hui !), elle nous rend facilement nostalgique. Ce petit air de bonbon permet d’en faire un sirop contre la toux, associée à d’autres plantes médicinales. La mauve, fleur et feuille, se trouve dans toutes les herboristeries !

Munissez-vous de :

  • 2 poignées de fleurs et de feuilles de mauve
  • 1 poignée de thym
  • Quelques fleurs d’aubépine

Laissez tremper dans 1L d’eau pendant 30 minutes puis portez à ébullition pendant 30 autres minutes. Laissez infuser 1 nuit, filtrez et ajouter 300 grammes de sucre. Remettre à feu doux jusqu’à obtenir une texture sirupeuse.

les derniers articles Janette bien dans son corps