#Actualités | #Culture & Évasion | #Janette, toujours au fait | #Pour s'évader en pensées...

Les ours en peluche au succès retentissant

par Elodie Lambion

8 septembre 2022

Qu’ils soient dans l’air du temps ou au contraire, qu’ils aient fait leur temps, les ours en peluche restent une source de réconfort pour les enfants. Aujourd’hui, ils sont célébrés donc intéressons-nous aux nounours qui ont connu un succès retentissant sur notre petit écran.

  • Winnie l’ourson, le plus mielleux

Même s’il a traversé le temps, saviez-vous que le plus célèbre des ours avait vu le jour en 1926 ! C’est l’écrivain britannique Alan Alexander Milne qui l’a fait naitre en s’inspirant de son propre fils jouant avec son ours en peluche, mais également d’une vraie oursonne canadienne, nommée Winnie, qu’il admirait régulièrement au zoo de Londres. Il était sûrement loin de s’imaginer la success-story qui en résulterait !

  • Paddington, le plus « British »

Avec son adorable duffle coat bleu, son chapeau et ses bottes rouges, il est reconnaissable entre mille. Créé en 1958 par l’écrivain britannique Michael Bond, il a débuté une seconde vie, ces dernières années, lorsqu’il est devenu le héros de plusieurs films. Passé de la littérature pour les enfants au cinéma, il fait toujours autant craquer les Janetons qui le trouvent tellement mignon.

  • Nounours, le plus vintage

Souvenirs, souvenirs,… En décembre 1962, apparait pour la première fois sur le petit écran la série « Bonne nuit les petits ». Rappelez-vous, tous les soirs, avant l’heure du coucher, Nounours rendait visite à Nicolas et Pimprenelle. Après quelques questions sur le déroulement de leur journée, il leur racontait une histoire avant de remonter sur son nuage pour y rejoindre le marchand de sable.

  • Teddy, le plus humoristique

Diffusée dans les années 90, la série dans laquelle Mister Bean s’illustrait est devenue cultissime. Des générations entières se rappellent les idioties, les gaffes de ce Britannique maladroit qui faisait rire par ses mimiques et ses gestes. Personne n’a oublié son fameux ours en peluche, Teddy, qui occupait une place importante dans sa vie.

  • Lotso, le plus maléfique

Dans le film d’animation « Toy Story 3 », il vous a prouvé que les apparences sont bien trompeuses. En effet, avec son corps extrêmement doux et parfumé à la fraise, son capital sympathie est au sommet et les petits Janetons rêveraient qu’il complète leur collection. Pourtant, il fait preuve d’une cruauté sans nom et se montre tyrannique avec les jouets qui refusent de se soumettre à son autorité. Un ours mal léché !

  • Ted, le plus politiquement incorrect

Évidemment, ce n’est absolument pas un ours à montrer aux enfants puisqu’il est exclusivement réservé aux parents. Grossier, vulgaire, dragueur, si vous n’appréciez pas l’humour potache et le second degré, cela ne vaut pas la peine de regarder le film dans lequel il est la star. Cependant, il rappelle à quel point il n’est évident pour personne de passer de l’adolescence à l’âge adulte.

les derniers articles Actualités

picto catégorie post
#Actualités | #Janette, toujours au fait

L'agenda Netflix du mois d'octobre

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Actualités | #Janette, toujours au fait | #Planète Janette

Klimabonus : réussir vos projets tout en ayant une démarche environnementale et consciencieuse

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Actualités | #Janette, toujours au fait

Kinepolis Kirchberg vous embarque pour une soirée ciné 100% filles

LIRE LA SUITE