#Actualités | #Janette, toujours au fait

Les amitiés télévisées qui vous ont fait rêver

par Elodie Lambion

28 juillet 2022

Pour la Journée mondiale de l’amitié, que diriez-vous de vous replonger dans vos séries préférées, d’hier et d’aujourd’hui ? Parce qu’elles contiennent souvent des amitiés fortes qui vous font rêver, elles créent aussi des liens. Ce sont peut-être elles qui vous ont permis de vous rapprocher avec vos amis actuels puisque depuis des générations, elles sont au coeur de vos conversations. Une belle occasion (supplémentaire) d’appeler votre meilleure amie pour échanger sur les acteurs qui vous ont marquées.

Alors qu’elles se basent sur votre vie pour être créées, les séries reflètent une image singulière de l’amitié. Elles vous rappellent que l’amitié n’a pas d’âge, n’a pas de genre, n’est pas exclusive, qu’elle se partage et qu’elle peut changer au fil des années. Qui n’a jamais rêvé de connaitre une amitié avec un grand A comme les héros et héroïnes des séries télévisées ? Même si, de l’autre côté de l’écran, la réalité est souvent enjolivée, l’amitié authentique existe et vous la vivez peut-être. Pour célébrer ceux qui vous entourent, que vous aimez, qui ne vous ont jamais quittées, qui répondent toujours présents, Janette vous partage les plus belles amitiés de vos séries télé des plus vintage aux plus modernes.

  • Quand la fiction rejoint la réalité : Donna et Kelly dans « Beverly Hills 90210 » (1990)

On vous l’accorde, cela a vraiment mal vieilli, et c’est un peu niais (mais cela correspondait bien aux années 90), mais rien qu’à savoir que les deux actrices sont meilleures amies dans la vraie vie, cela ne vous donne-t-il pas envie de vous remémorer vos épisodes préférés ? Présentes l’une pour l’autre, dans la série comme dans la vie, ce duo prouve qu’une amitié peut durer toute la vie. Alors Kelly, avez-vous votre Donna ?

  • Quand on ne parvient plus à se séparer : Monica et Rachel dans « Friends » (1994)

Inévitablement, nous nous devions d’en parler. Cette complicité, qui vous a souvent mis les larmes aux yeux, des larmes de joie et parfois d’émotions, est celle que vous n’êtes pas prêtes d’oublier. Chamailleries, confidences, plans foireux, des Friends qui vous ressemblent. L’éloignement qu’elles ont vécu un temps, avant que Rachel fasse un retour remarqué, en robe de mariée, au Central Perk, rappelle que parfois, il faut s’éloigner pour mieux se retrouver, en amour comme en amitié. Monica et Rachel sont indissociables l’une de l’autre. Les amitiés comme celle-là sont rares, mais bien réelles puisque les deux comédiennes sont aussi inséparables dans la vie.

  • Quand on a trouvé son ami pour la vie : Joey et Chandler dans « Friends » (1994)

Parce que vous pensez toujours à Jano qui, lui aussi, a un meilleur ami, la plus belle des relations amicales masculines de l’histoire de la télévision, c’est évidemment Joey et Chandler. Pudiques (quoique pas toujours vu leurs célèbres « hugs »), mais tellement attachés l’un à l’autre. L’un plus réservé, l’autre avec une pointe de folie et c’est la combinaison parfaite pour des moments d’anthologie. Des amis avec un canard, un babyfoot comme table, vous rêvez toutes d’en avoir.

  • Quand apparait l’amitié homme-femme : Dawson et Joey dans « Dawson » (1998)

L’adolescence, cette période de votre vie où, vous aussi, vous n’aspiriez qu’à une seule chose, « fuguer » ou vous réfugier chez votre meilleur ami, en vous faufilant par la fenêtre de sa chambre, afin de partager vos doutes et vos peines, particulièrement votre colère envers vos parents, devant des classiques du cinéma. Il est vrai que par la suite, cette amitié homme-femme a évolué en relation amoureuse, mais vous avez quand même envie de croire qu’un homme et une femme peuvent simplement être amis et vous avez raison, Janette.

  • Quand mère et fille sont amies : Lorelai et Rory dans « Gilmore Girls » (2000)

Complices, confidentes, elles représentent la relation mère-fille que vous avez tant enviée en regardant la série. Cette proximité entre Lorelai et Rory, due à leur maigre différence d’âge, peut être perçue par certaines comme inadaptée à une mère et à sa fille tandis que d’autres constateront que leur mère est, en fait, leur première meilleure amie. Témoin de vos premiers chagrins, de vos premiers amours, elle ressemble fort à la définition que vous vous faites d’une amie, n’est-ce pas ?

  • Quand l’amitié se trouve au coeur de la fratrie : Malcolm et ses frères dans « Malcolm » (2000)

Vous connaissez sans doute la famille américaine la plus déjantée : celle de Malcolm. Lois et Hal, ses parents, ont eu pour leur plus grand bonheur… 5 fils ! (Oui oui, rien que ça…). Il y a d’abord Francis, l’ainé qui a pour activité principale d’haïr sa mère, Reese, la terreur de la famille, Malcolm et son QI de 165, Dewey, mignon mais manipulateur et Jamie, le petit dernier (à ne surtout pas sous-estimer !). Les caractères bien trempés de ces derniers les poussent à faire les pires bêtises à la maison comme à l’école et à s’engouffrer dans des situations inimaginables. Au moins, ça a le mérite de les rapprocher…

  • Quand les opposés s’attirent : Bree et Gabrielle dans « Desperate Housewives » (2004)

Alors que tout les oppose, physique, personnalité, train de vie, elles affrontent et surmontent toutes les épreuves de la vie ensemble. Bien plus que de simples voisines, elles vous ont prouvé que l’amitié ne nécessite pas exclusivement des personnes similaires, de même caractère, ayant le même point de vue. Même si vous êtes différentes, ne désespérez pas, vous n’en serez pas moins complémentaires.

  • Quand il n’y a pas de place pour le jugement : Lily et Robin dans « How I met your mother » (2005)

Lily, institutrice maternelle naïve et entremetteuse, Robin, journaliste passionnée par les armes et les chiens, deux mondes radicalement opposés. Pourtant, chacune assume qui elle est, chacune accepte l’autre sans jamais la juger, chacune s’intéresse à la vie de l’autre avec bienveillance et empathie. N’est-ce pas cela le secret de l’amitié ? En tout cas, dans la série, leur autodérision montre qu’une amie, c’est également celle avec qui on peut rire de tout et particulièrement de soi.

  • Quand il s’agit d’un amour vache : Blair et Serena dans « Gossip Girl » (2007)

Si vous vivez une telle amitié, ce n’est pas une mince affaire. Entre coups bas, sarcasmes, jalousie, autorité, zéro remise en question, sans parler des « je t’aime moi non plus », Blair et Serena (dont vous ne vous lassez jamais du style) sont imprévisibles et reflètent une amitié légèrement dysfonctionnelle. Pourtant, malgré tout, elles s’aiment profondément et veulent le meilleur pour l’autre. Cette attitude serait-elle un moyen de protection ? En tout cas, nous avons envie de l’interpréter comme cela. Comme dans la vie, les hauts et les bas font partie de l’amitié et il faut savoir tirer le positif de toute situation. Forcément, si vous sentez que la personne vous veut vraiment du mal, surtout fouillez !

  • Quand l’aversion devient affection : Grace & Frankie (2015)

Alors qu’elles ont passé la majeure partie de leur vie à se détester, le choc qu’elles subissent lorsque leurs maris se mettent ensemble va les rapprocher. Se retrouvant face à la même situation, vivant une détresse similaire, elles vont se soutenir pour affronter les épreuves que la vie leur a réservées. Cela montre que vous pouvez rencontrer l’amitié à n’importe quel âge et que parfois, celle-ci était juste sous vos yeux, mais il fallait un peu gratter. Comme quoi votre ennemie d’aujourd’hui peut être votre alliée de demain. Oui, oui, promis, Janette.

  • Onze et Mike dans « Stranger Things » (2016)

« Les amis ne se mentent jamais », cette réplique de Onze à Mike résume à elle seule le fondement de l’amitié. Ayant été séquestrée et surtout, « programmée », elle n’a aucune idée de ce que sont les sentiments amicaux. Peu à peu, grâce à Mike, qui la prend sous son aile, lui fait confiance, lui accorde de l’attention, elle constate qu’un ami, c’est celui sur qui on peut compter pour faire face aux aléas de la vie. Cela vous rappelle sûrement vos amitiés lors de l’adolescence. Que celles-ci vous aient suivies alors que vous deveniez adultes (c’est une chose rare, mais pas étrange) ou qu’elles aient duré le temps de l’adolescence, de telles amitiés sont irremplaçables et inoubliables.