#Mode & Beauté | #Les enquêtes de Janette | #Sources d'inspiration... | #Janette, toujours au fait

Le vintage : décryptage d’une tendance de tous les temps

par Olivia Boudot-Phang

23 mars 2020

Lorsqu’on évoque le vintage, on pense Brigitte Bardot, Sophia Loren, Audrey Hepburn ou Marilyn… la mythique Monroe.

On voit des carreaux Vichy, des épaules subtilement dénudées, des coupes babydoll, du vinyle en 33 tours ou en bottines. Le papier peint de chez Mamie nous revient, le mignon guéridon à l’entrée qui aurait royalement sa place à côté du sofa dans notre salon. Mais attendez, vous le trouviez un peu ringard à l’origine ce meuble-là… Depuis quand vous surprenez-vous à troquer le pas très alléchant vieillot à l’usage du chic rétro ? Serions-nous atteints de nostalgie aigue docteur ?

Le vintage, phénomène de mode ou révélation ?

Après avoir fait le tour des sites et catalogues pour trouver cette fameuse lampe de chevet, vous vous êtes décidées : la chiner en brocante. Vous entendez déjà le gloussement de votre ado de nièce relayer votre idée à « un truc de grand-mère », mais qu’importe, vous vous lancez. Quel n’est pas votre étonnement de vous retrouver nez à nez avec une horde de fashionistas et autres représentantes du cool se presser parmi les étals à la recherche de la pièce vintage, du graal !

Brocantes, vide-dressing, friperies et autres temples du marché de seconde main ont le vent en poupe ! Une autre lubie mode du moment ? En fin de compte, ce n’est pas totalement une tendance récente le vintage… C’est plutôt une question d’envergure, plus que jamais encensé maintenant. A l’ère de la fast fashion, est-ce vraiment étonnant ? 

C’était mieux avant… Phénomène sociologique d’un retour à l’authenticité

Alors c’est quoi cette vague de millenials qui boudent les enseignes bien connues et vont piocher dans le dressing de Mamie pour s’habiller ? Malgré le grand retour dans les magasins du velours côtelé et des imprimés, rien n’y fait.
Qu’est ce qu’on aime du vintage réellement ? C’est un retour aux valeurs d’un passé écrasé par la consommation rapide, la massification de production. On veut autant de qualité dans nos assiettes que pour nos vestes à épaulettes.

A l’heure où l’air est lourd, le climat écologique anxiogène, on regrette la beauté de l’ancien, un savoir-faire qui fait du bien. On recherche le fait-main, gage de qualité. On rejette les étiquettes « made in China » parce qu’en plus de polluer, ce pull-là va boulocher alors qu’on ne l’aura même pas encore porté ! La belle affaire.

Le vintage a une notion d’intemporel qui fascine, un charme chargé d’émotions. Quand on chine une pièce, on marche au coup de cœur et on sait qu’il y a une histoire, un vécu derrière ce bout de tissu.

Les temps changent, peut-être au dépend des valeurs d’antan. Toutefois cette prise de conscience engendre un nouveau mode de consommation, un retour aux sources. Avec l’émergence d’applications qui encouragent la revente et le second-hand, des créateurs qui s’engagent pour la mode écolo, on arrivera peut-être bien à tous être un peu vintage ! En tout cas, chez Janette on se le souhaite.


les derniers articles Mode & Beauté

picto catégorie post
#Mode & Beauté | #Les "actus"

L’indétrônable chaussure bateau de Sebago fête ses 50 ans

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Mode & Beauté | #Sources d'inspiration...

Tendance coiffure : les coupes automne/hiver 2020

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Mode & Beauté | #Les "actus"

Gucci : Alessandro Michele signe le grand retour du sac Jackie

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Mode & Beauté | #Les conseils de Janette

Beauté : 3 routines à adopter selon nos habitudes matinales

LIRE LA SUITE