#Actualités | #Déco & Food | #Tendances food | #Janette, toujours au fait

Le culte de la perfection chez les légumes aussi !

par Elodie Lambion

28 juin 2022

Notre société exige la perfection, notamment par rapport à notre corps ! Cette excellence, elle l’impose également aux légumes ! Ce n’est pas un scoop, s’ils ne respectent pas certains critères esthétiques, ils peuvent dire adieu aux étals de nos magasins ! Et si les choses changeaient peu à peu ?

Actuellement et ce, depuis de nombreuses années, nous avons l’impression que le beau est devenu prioritaire par rapport au bon. En effet, lorsque nous faisons nos courses, inconsciemment, l’esthétique des fruits et légumes prime puisque nous avons tendance à éviter le raisin qui sera trop mûr, la pêche qui aura une légère tache, la tomate qui aura reçu un coup durant le transport, etc. Or, cette attitude est conditionnée par ce que la société nous impose : tout doit être beau ! Le moche, le laid, n’a pas sa place : un point, c’est tout ! Si ce n’est pas agréable à l’oeil, ce n’est pas bon !

Or, ces idées reçues sont à l’origine d’un gaspillage alimentaire considérable : un tiers de la nourriture produite est gaspillée ! Parfois, le fruit n’a même pas le temps de faire son apparition dans le rayon du magasin, il est exclu dès la cueillette ! Ce rejet est dû aux normes de qualité et sanitaires, mais malheureusement, surtout à celles basées sur l’aspect esthétique des produits.

Évidemment, certains produits alimentaires peuvent s’avérer dangereux à la consommation et c’est donc indispensable que des normes soient fixées afin de nous protéger. Cependant, trop de fruits et légumes sont mis de côté parce qu’ils ne sont pas attirants visuellement.

Cette problématique interpelle de plus en plus la population et des initiatives s’organisent en vue de faire entrer ces produits imparfaits dans notre cuisine. Un tel geste permet d’éviter le gaspillage, de favoriser l’agriculture locale puisqu’un petit cultivateur ne parviendra jamais à avoir une production identique.

Un projet de ce genre, appelé on.perfekt, a vu le jour au Luxembourg, il s’agit de donner une seconde chance aux légumes, dont la date de péremption est dépassée, qui ne répondent pas aux normes, en créant le premier magasin leur étant destinés. Avec la précieuse aide des bénévoles, la coopérative se charge d’effectuer une seconde récolte chez certains producteurs locaux ou de récupérer les invendus auprès des épiceries, des supermarchés, des petits maraîchers. L’épicerie éphémère, ouverte un samedi par mois, à Hosingen, propose à chacun de payer les produits souhaités au prix qu’il estime juste. Les horaires de l’épicerie sont disponibles sur la page Facebook. Une démarche locale, luxembourgeoise, qui espère pouvoir s’implanter de manière durable très prochainement au nord ou au centre du Grand-Duché.

Grâce aux divers confinements, nous sommes de plus en plus nombreuses à nous être tournées vers le jardinage. Sa pratique permet de se rendre compte que chez les fruits et légumes, c’est également le cas chez les humains, personne n’est parfait. Pour nous, la différence de chaque être est même une forme. Pourquoi pas aussi pour les produits alimentaires ? Si vous avez un potager à la maison, celui-ci favorisera la prise de conscience de votre enfant. En voyant des légumes différents, cela lui paraitra normal et cela aura un impact positif sur sa consommation future.

Un autre avantage du confinement (vous savez bien, les Janette, qu’il faut toujours ressortir du positif de chaque expérience), c’est le fait que nous avons appris ou réappris à cuisiner. Derrière les fourneaux, nous remarquons rapidement que nos carottes n’ont pas besoin d’être parfaites alors qu’elles seront réduites en purée après cuisson, que nos tomates un peu défraichies feront une excellente sauce. Cette autre vision des produits, de plus en plus de marques essaient de la privilégier. C’est le cas de la marque d’électroménagers Braun qui rappelle qu’en hachant, mixant, cuisant les fruits et légumes, leur beauté n’a aucune importance ! Ce sont le goût et l’apport nutritionnel qui prévalent ! La marque partage plusieurs recettes qui devraient plaire à toutes les Janette cuisinières !

Imperfect Food

Nous défendons et revendiquons le droit à l’imperfection… pour les fruits et légumes aussi ! Pas vrai ?