#Culture & Évasion | #La bibliothèque de Janette

« Le café du temps retrouvé »

par Charles Demoulin

8 janvier 2023

Vous avez adoré « Tant que le café est encore chaud », ce petit bijou de tendresse et d’émotion signé Toshikazu Kawaguchi et publié chez Albin Michel ! Alors, du même auteur et chez le même éditeur, vous allez vous régaler avec cette nouvelle visite effectuée chez Nagare Tokita, l’exploitant de cet étrange café qu’est le Funiculi Funicula.

Petite explication pour ceux et celles qui pousseraient pour la première fois la porte de cet endroit à l’ambiance feutrée et discrète. Il faut savoir que ce petit café tokyoïte propose à ses clients une expérience unique en son genre : voyager dans le passé… le temps d’une tasse de café. Or, pour ce nouveau titre, la recette de Kawaguchi n’a pas changé puisque, aujourd’hui, ce sont quatre futurs ‘voyageurs’ qui débarquent dans ce petit bistrot situé non loin de la gare de Jinbôchô. Quatre hommes dont la seule envie est de tenter de se réconcilier avec leur passé.

Il y a Gôtarô, qui tient absolument à revoir un ami décédé il y a de cela plus de vingt ans. Vient ensuite Yukio, qui voudrait retrouver sa mère afin de lui dire combien il s’en veut de ne pas avoir été assez souvent auprès d’elle. Il y a aussi Katsuki, qui désire ardemment retrouver cette jeune fille qu’il regrette amèrement de n’avoir pas épousée. Reste Kiyoshi, un vieil enquêteur dont le souhait serait de retrouver sa femme afin de lui offrir le plus précieux des cadeaux…

Comme dans le premier ouvrage dédié à toutes ces personnes qui s’en viennent boire un café au Funiculi Funicula afin de pouvoir voyager dans le temps, ce récit est fait de quatre nouvelles dont chacune est entièrement consacrée à l’un des quatre visiteurs du jour. Du coup, avec eux, vous allez pénétrer dans le monde du fantastique ‘made in Japan’. Un monde où règnent encore les traditions ancestrales.

N’en prenons pour preuve que le cérémonial de la tasse de café qui n’est pas sans rappeler celui du thé. Cérémonial que pratique à la perfection Kazu, la serveuse déjà rencontrée dans ‘Tant que le café sera chaud’. Mais pas de crainte à avoir ! Si vous n’avez pas lu ce roman, vous serez malgré tout transportés sans problème dans le temps, pour un voyage qui se voudra salvateur pour les quatre voyageurs dont vous allez faire la connaissance.

les derniers articles Culture & Évasion

picto catégorie post
#Culture & Évasion | #Sorties au Luxembourg

Nuit de la littérature : le partage des auteurs 

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Culture & Évasion | #Sorties au Luxembourg

David Lynch : cinéaste, mais aussi photographe

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Culture & Évasion | #Sorties au Luxembourg | #Musique ! | #Les actu musicales

Francofolies Esch/Alzette : les surprises continuent !

LIRE LA SUITE