#Actualités | #Psycho & Bien-être | #Janette, toujours au fait

L’autisme un handicap aux défis multiples

par Janette

2 avril 2021

Chaque année, le 2 avril, la journée de l’autisme – reconnue par les Nations Unies (ONU) – a pour but de sensibiliser la population mondiale à ce handicap encore méconnu.
Janette a décidé de s’interroger sur la réalité de ce handicap et les actions menées au Luxembourg. Aujourd’hui, on estime qu’une personne sur cent en Europe souffre d’autisme. Au Luxembourg, 6000 personnes souffriraient de ce handicap.

L’autisme et ses réalités

L’autisme est le résultat d’un désordre neurologique qui affecte le fonctionnement du cerveau. Il se manifeste dès l’enfance et ne connait aucune frontière raciale, sociale et ethnique. Il touche quatre fois plus les garçons que les filles. Les personnes autistes présentent des difficultés de communication verbales et non verbales, ce qui affecte notamment le langage et le contact visuel. En effet, pour une personne souffrant d’autisme, il est difficile d’avoir une interaction sociale et même de nouer un rapport approprié avec le monde extérieur.

Les troubles de l’autisme se réfèrant davantage à un spectre, c’est-à-dire à plusieurs types de manifestations et symptômes, il est préférable de parler de “Trouble du Spectre de l’Autisme” (TSA).

Comprendre, c’est mieux inclure

La Fondation Autisme Luxembourg souhaite que la population comprenne ce qu’est l’autisme et mène un combat contre les stéréotypes : “ il est important à nos yeux d’expliquer qu’il s’agit d’un trouble du spectre autistique et que les stéréotypes du genre « Rain Man » ne correspondent pas toujours à la réalité. Chaque personne est unique et a besoin d’un accompagnement développé sur-mesure », explique Patrick Simon, responsable de la communication et des relations publiques.

Informer et sensibiliser, voici donc la première étape pour faire comprendre le handicap, œuvrer au bien-être des personnes autistes et les intégrer à la vie sociale du pays. “ Nous organisons des sorties inclusives de nos résidents qui participent activement aux manifestations culturelles et sociales du pays. C’est une façon de se montrer et de montrer que, même malgré quelques difficultés, ces personnes dont nous avons la responsabilité, font partie intégrante de la société luxembourgeoise”, affirme le bureau de la communication et des relations publiques de la fondation.

Accompagner les personnes autistes dans le cheminement de la vie

Dès l’enfance, les personnes autistes ont besoin d’un accompagnement individualisé variant d’une personne à l’autre et dépendant de la sévérité du trouble. Au Luxembourg, le Centre pour enfants et jeunes présentant un trouble du spectre de l’autisme (CTSA) encadre des enfants et jeunes de 0 à 18 ans, qui présentent un trouble du spectre de l’autisme au niveau scolaire et dans leur développement. La Fondation Autisme Luxembourg aide les personnes avec un trouble autistique à développer des compétences grâce à ses services d’activité de jour pour adultes et enfants et propose des séjours courte durée ou un foyer d’hébergement adapté.

La transition vers l’âge adulte

Quand vient le moment de rentrer dans la vie adulte et d’être autonome, les exigences sociales changent et sont plus complexes. Les aides proposées le sont à différents niveaux, en fonction des besoins de la personne et prennent alors la forme d’un accompagnement dans la vie familiale, scolaire et professionnelle.

Au niveau de l’enseignement, un aménagement est nécessaire pour permettre à la personne souffrant d’autisme de pouvoir s’épanouir au maximum dans ses études, en bénéficiant par exemple de plus de temps pour les examens ou d’un local séparé pour être plus au calme pendant les tests. En collaboration avec les enseignants et la famille, la Fondation Autisme Luxembourg peut donner des recommandations qui permettent d’améliorer la compréhension, la communication et le quotidien des étudiants afin qu’ils puissent vivre pleinement la vie étudiante au même titre que tous les autres.

Au niveau de l’emploi, l’accompagnement des personnes autistes est également soutenu, qu’il s’agisse de la recherche d’emploi ou de son maintien. “Nous accompagnons les personnes dans leurs démarches et collaborons aussi avec leur employeur si nécessaire pour informer/former et sensibiliser à l’autisme avec la possibilité d’organiser les aménagements nécessaires”, explique la Fondation Autisme Luxembourg.

Le 2 avril, journée mondiale de sensibilisation à l’autisme

En 2020, la campagne “Light it up blue”, incitant le plus de bâtiments et de monuments possible à s’illuminer de bleu autour de la date du 2 avril, avait fait sensation. Cette année encore, de nombreux bâtiments et monuments s’éclaireront en bleu. Le Palais Grand Ducal, la Philharmonie et la BEI ont déjà confirmer leur participation.

La Fondation Autisme Luxembourg invite la population à la rejoindre sur ses réseaux sociaux et à partager ses messages. Elle vous encourage aussi à vous prendre en photo, habillée en bleu, et à partager vos clichés en y ajoutant les hashtags #FAL, #autisme #EMMERDO et #LIUB2021.

Puis, tout au long de la semaine, des lives et des vidéos seront également postés sur les réseaux pour présenter les actions de la Fondation Autisme Luxembourg.

Associations et services nationaux pour des personnes avec un trouble du spectre autistique au Luxembourg

Fanny Nonvignon

les derniers articles Actualités

picto catégorie post
#Actualités | #Janette, toujours au fait

OMEGA ouvre sa première boutique à Luxembourg

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Actualités | #Janette, toujours au fait

Le Luxembourg est le meilleur endroit pour apprendre une langue étrangère!

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Mode & Beauté | #Actualités | #Janette, toujours au fait

Participez à la Masterclass Bobbi Brown x Paris 8 pour apprendre à sublimer votre regard!

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Actualités | #Culture & Évasion | #Sorties au Luxembourg

Réouverture de la piste de karting de Mondercange

LIRE LA SUITE