#Psycho | #Psycho & Bien-être | #Psycho des petits

L’anxiété de performance, une souffrance pour Janeton ?

par Elodie Lambion

19 mars 2024

Que ce soit à l’approche d’une évaluation ou lorsqu’il doit se rendre à l’école, Janeton semble complètement apeuré, paniqué. Divers signes physiques et psychologiques vous indiquent que l’angoisse l’envahit. Et si Janeton vivait de l’anxiété de performance ?

Vous n’avez pas le sentiment de lui mettre la pression, pourtant, Janeton est anxieux à l’idée de se rendre à l’école, de passer des évaluations. Ici, il ne s’agit pas d’un stress légitime incitant à relever les défis rencontrés, mais bien d’une angoisse intérieure qui se manifeste régulièrement voire constamment. Par exemple, il appréhende, anticipe déjà alors que le test sera seulement réalisé dans trois semaines. Votre Janeton souffre peut-être d’anxiété de performance.

Comprendre l’origine de sa souffrance ?

Société où la quête ultime semble être la réussite, système scolaire basé sur les résultats et non l’engagement et les efforts fournis par les élèves, sont autant de causes pouvant expliquer l’anxiété de performance. De plus, à l’heure des réseaux sociaux, nombreux sont les Janetons à se comparer constamment aux autres et de ce fait, à se sous-estimer, se dévaloriser.

Cette peur de ne pas être à la hauteur peut aussi s’expliquer par vos attentes parfois trop élevées en tant que parents, par votre besoin naturel de tout mettre en place pour veiller à son bonheur. Ou au contraire, Janeton cherche à tout prix votre attention.

À l’école, certaines remarques des enseignants, des autres camarades de classe peuvent également être considérés comme un élément déclencheur. C’est la raison pour laquelle la communication parents-enfant est une nouvelle fois primordiale pour comprendre ce que ressent Janeton.

Quels sont les signes avant-coureurs ?

Crises d’angoisse, stress intense, problèmes digestifs, insomnie, tremblements, migraines, fatigue, sont quelques-uns des signes physiques qui peuvent vous interpeller tout comme la fuite, l’investissement à outrance, l’anticipation démesurée, les problèmes liés à la concentration, l’agitation excessive.

Si Janeton aborde le fait qu’il a peur de ne pas y arriver, de se tromper, ou qu’il aimerait être aussi intelligent ou performant que son frère, sa soeur ou que telle personne de la classe, de telles confidences sont à creuser.

Comment l’aider ?

  • Être à son écoute, ouvrir régulièrement le dialogue, notamment par le jeu, le dessin avec les plus petits.
  • L’inviter à pratiquer la cohérence cardiaque (des applications sont d’ailleurs destinées aux tout petits).
  • Créer ensemble un planning par rapport à son travail scolaire.
  • Veiller à ce qu’il s’apaise avant le coucher.
  • Programmer des activités qui lui permettent de se détendre.

Pour en apprendre davantage, lisez le livre « 10 questions sur l’anxiété de performance chez l’enfant et l’adolescent – Mieux comprendre pour mieux intervenir » de la psychologue Nathalie Parent aux éditions Midi Trente.

les derniers articles Psycho

picto catégorie post
#Psycho | #Psycho & Bien-être

La crise d’adolescence

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Janette bien dans sa tête | #Psycho | #Psycho & Bien-être

L’OPTIMISME ET L’ENTHOUSIASME : DES SUPER-POUVOIRS

LIRE LA SUITE
#Psycho | #Psycho des petits

Annoncer votre grossesse à votre premier enfant

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Psycho | #Psycho & Bien-être | #Psycho des petits

La « pleine présence » une activité à faire en famille

LIRE LA SUITE