#Culture & Évasion | #La bibliothèque de Janette

« La promesse américaine »

par Charles Demoulin

28 août 2022

L’auteur, Samuel Corvair, est diplomate et musicien. Vivant à Boston, aux USA, il nous livre ici, publié chez Plon, son premier roman. Sa vision fantasmée des États-Unis d’hier et d’aujourd’hui à travers une histoire d’amour bouleversante qui se déroule sur une trentaine d’années.

Dag, un ancien chanteur d’un groupe de rock qui a eu son heure de gloire, répond à l’appel de l’Amérique. Follement amoureux d’une sublime Californienne prénommée Joyce, il décide de partir là-bas afin de la rejoindre et de vivre avec elle.

N’empêche que son Amérique possède une face obscure, et l’univers insouciant des premiers moments vécus en accord parfait va doucement et insidieusement glisser vers le drame. Il fallait s’y attendre, la belle Joyce a derrière elle un passé pour le moins tourmenté. Ainsi, son ex-amant n’est rien d’autre qu’un tueur. Voyant désormais Joyce lui tourner le dos, il n’aura de cesse que de faire littéralement le vide autour du couple de cette dernière.

Ce faisant, « la promesse américaine » va rapidement se fissurer au contact de ce personnage violent, sans le moindre scrupule et qui incarne le diable. Dans ce monde nouveau, à la fois désiré et hostile qu’il découvre désormais, monde qu’il voyait plein de promesses, le destin de Dag se mue en un piège mortel qui resserre lentement sur lui. Et pourtant, les hésitations et les revirements de Joyce qu’il prenait pour des caprices étaient sa manière à elle de lui lancer des signaux et surtout de vouloir le préserver. Elle lui disait qu’il lui était difficile de croire que quelque chose de positif pouvait sortir de leur relation. Or, voilà qu’aujourd’hui Dag se pose la question de savoir si on peut encore lutter contre le mal sans se salir les mains.

Voilà un premier roman qui fait preuve d’une belle originalité dans le genre. Un roman qui, d’une histoire familiale au départ, dérape sur un drame passionnel pour s’achever à la manière d’un excellent polar. Du coup, difficile de ne pas le dévorer au plus vite, manière de connaître quel sera le dénouement.

les derniers articles Culture & Évasion