#Actualités | #Culture & Évasion | #Janette, toujours au fait

La définition de Janette : Tracances

par Vanessa Schmitz-Grucker

20 septembre 2022

Le terme a enflammé la toile cet été. Les tracances, travailler en vacances ? Ce n’est pas exactement ça. On vous explique pourquoi les laptop se multiplient sur le front de mer…

Nombreux se sont offusqués sur la toile cet été : emmener son ordinateur à la plage ? Jamais ! Travailler en vacances ? Certainement pas ! Les observateurs ont eut tôt fait de dénoncer le contresens intrinsèque de ce mot-valise composé de « travail » et de « vacances », au premier abord deux parfaits antonymes. La notion est apparue en juillet entrainant, dans la foulée, une somme d’articles et de commentaires très divisés, plutôt négatifs même. Et pourtant, on nous l’assure – et nous l’avons tous constaté autour de nous – les tracances font de plus en plus d’adeptes.

Les tracances, c’est bel et bien du télétravail sur son lieu de vacances. Tout est parti du Canada, en 2021, lorsque quelques entreprises ont eu l’idée de permettre à leurs employés de prendre des jours de congés supplémentaires pour télétravailler dans un cadre de vacances, mais, précision de taille, déplacements et hébergements pris en charge par l’employeur ! La recette fonctionne et les « tracanciers » se retrouvent très vite sur le Vieux-Continent… où la pilule passe moins bien. Les défenseurs des droits sont vent debout contre ce rapprochement dangereux entre vacances et travail.

L’explosion du télétravail avait déjà fait bouger les frontières entre vie privée et vie professionnelle. Mais pour certains, c’est une révolution bénie, permettant de concilier vie familiale et vie professionnelle, d’éviter les longs – et coûteux- trajets ou encore de fuir la promiscuité des open-spaces. Des agences de voyage comme Télétravel se sont même engouffrées dans la brèche, proposant des lieux de vacances équipés pour le télétravail. Pour les tracanciers, il ne s’agit surtout pas de renoncer aux vacances mais simplement de grappiller judicieusement quelques jours de congés supplémentaires à condition d’ouvrir l’ordinateur 8 heures par jour. La journée de travail terminée, ils peuvent profiter d’un petit air de vacances pour prolonger l’été…

Alors, les tracances, novlangue néolibérale pour nous faire travailler toujours plus ou vent de liberté dans l’organisation du travail ?

les derniers articles Actualités

picto catégorie post
#Actualités | #Janette, toujours au fait

L'agenda Netflix du mois d'octobre

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Actualités | #Janette, toujours au fait | #Planète Janette

Klimabonus : réussir vos projets tout en ayant une démarche environnementale et consciencieuse

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Actualités | #Janette, toujours au fait

Kinepolis Kirchberg vous embarque pour une soirée ciné 100% filles

LIRE LA SUITE