#Tendances à suivre ? | #Janette, toujours au fait

La définition de Janette : le Januhairy

par Vanessa Schmitz-Grucker

14 janvier 2021

Mais qu’est-ce donc que ces vidéos de filles aux aisselles poilues, décomplexées, qui viennent d’envahir votre fil Instagram ? C’est l’équivalent féminin du Movember : le Januhairy ! Drôle de challenge ? On décrypte !

Rangez vos rasoirs, vos crèmes, votre cire ! Ce mois de Janvier, on tord le cou aux stéréotypes et on joue la carte du naturel : on ne s’épile pas. Oui, oui, vous avez bien compris, on laisse pousser nos poils ! C’est le fameux challenge Januhairy qui vient d’envahir les réseaux sociaux !

Mais qui peut bien être à l’origine de cette petite révolution dans notre salle de bain ? C’est Laura Jackson, une étudiante de 21 ans ! « J’ai trouvé ça libérateur d’aimer et d’accepter cette partie de mon corps dont j’avais honte » explique la jeune Britannique aux médias.

Les bras, les jambes, le maillots ou toutes les parties à la fois, le challenge invite à ne pas s’épiler de tout le mois de janvier ! D’où ce nom drôle et transparent : Januhairy, contraction de Januar et Hairy, respectivement janvier et poilu en français.  Et ça marche ! Les photos d’aisselles poilues ont envahi Facebook et Instagram.

Non, les femmes qui ne s’épilent pas ne sont pas négligées, non elles ne sont pas paresseuses et n’ont pas à se justifier. On a le droit de s’épiler, mais aussi de ne pas s’épiler sans que les cieux ne nous tombent sur la tête !

Et vous, que pensez-vous de ce défi viral ?

les derniers articles Tendances à suivre ?

picto catégorie post
#Mode & Beauté | #Tendances à suivre ? | #Sources d'inspiration...

Mode : longtemps délaissé, le jean taille basse fait son grand retour

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Tendances à suivre ? | #Janette, toujours au fait

La définition de Janette : le Còsagach

LIRE LA SUITE