#Culture & Évasion | #La bibliothèque de Janette

“Je te protégerai”

par Charles Demoulin

9 août 2020

S’il est né en Écosse en décembre 1951, Peter May vit désormais en France. Et ce depuis 1996. Si dans ses ouvrages il évoque bien souvent les paysages grandioses et tourmentés de son Écosse natale, il est à ce point tombé sous le charme de la France et de la région du Lot en particulier, que depuis avril 2016, il a acquis la nationalité française. Mais si ce ‘Je te protégerai’ qui sort à présent chez ‘Babel noir’ trouve Paris comme point de départ, la suite de ce récit emmènera le lecteur dans l’archipel des Hébrides, à l’ouest de cette Écosse qui reste chère au cœur de ce grand maître du thriller. Un maître avec qui on ne s’ennuie jamais.

Avec son mari Ruairidh, Niamh Macfarlane a crée ‘Ranish Tweed’, une entreprise de textile à ce point renommée, qu’elle fournit ses étoffes aux plus grands couturiers mondiaux. Alors que le couple se retrouve à Paris afin d’y défendre leur collection lors d’un salon consacré à l’habillement, Niamh reçoit un mail pour le moins étrange d’un ami qui, soi-disant, lui veut du bien : « Votre mari a une liaison avec Irina Vetrov. » Il faut savoir que cette Irina Vetrov est, il est vrai, une plus que séduisante créatrice de mode. S’inquiétant pour son couple, Niamh suit d’un peu plus près les faits et gestes de son mari. Et de fait, alors qu’il lui explique avoir un rendez-vous urgent, elle le voit monter en voiture avec la ravissante Irina. Reste qu’arrivée place de la République, la voiture explose soudain. Et Peter May de transformer ce qui semble être une banale histoire d’adultère en un thriller sombre et captivant.

Une enquête débutée à Paris par la lieutenante Sophie Braque et qui fera voyager le lecteur dans ces paysages somptueux, mais souvent tourmentés par des vents impétueux que sont ceux des îles Hébrides. Avec une plume toujours bien trempée dans une encre celtique, May fait replonger Niamh dans ses souvenirs d’enfance et d’adolescente. Ce jusqu’à sa rencontre avec Ruairidh, le seul amour de sa vie. Une plongée dans le passé afin de tenter de reconstituer un puzzle qui lui échappe. Car pour elle deux choses sont devenues essentielles.

Comment continuer à travailler sans Ruairidh ? Comment savoir si la relation qu’il avait avec Irina était autre que professionnelle ? Du Peter May comme on aime !

les derniers articles Culture & Évasion

picto catégorie post
#Culture & Évasion

"Je n'ai rien dit à mes petits-enfants"

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Culture & Évasion | #Sorties au Luxembourg

Un week-end sous le signe de la culture

LIRE LA SUITE