#Rencontres | #Janette, toujours au fait

Janette rencontre Léo Lanvin

par Janette

15 novembre 2016

Artiste passionné et multifonction, Léo Lanvin de passage au Luxembourg à l’occasion de La Nuit by Sofitel. C’est avec beaucoup d’humour qu’il est revenu sur son parcours auprès de Janette.

Comment devient-on DJ à 16 ans à la Villa Grange ?
Mon entrée en musique s’est faite dans ma chambre, à l’âge de 14 ans mes parents m’ont offert des platines vinyls. Je ne suis plus sorti de ma chambre les 2 années suivantes, hormis pour l’école et pour compléter ma collection de disques!

En parallèle de vos mixes, vous travaillez depuis l’âge de 17 ans à la radio…
Depuis l’âge de 17 ans en radio pro, mais depuis mes 13 ans en réalité en radio locale. J’ai eu la chance de vivre à Guérande et à Saint Nazaire il y avait une radio locale faite par des jeunes et pour les jeunes et qui ne diffusait que pendant les vacances (Radio FMR). Tout est parti de là.
A côté je passais aussi déjà beaucoup sur FunRadio dans l’émission de Max et Mélanie. J’appelais le standard 10 fois par soir! J’avoue avoir inventé certains histoires pour les raconter à l’antenne… pendant ce temps j’enregistrais mes passages avec une cassette.
J’ai fini par me faire connaître et j’ai osé demander un stage au culot, directement à l’antenne. Après plusieurs stages là-bas, Max ma engagé comme Co-Animateur et j’ai quitté le lycée et mes parents pour venir travailler à Paris.

Et les études?
Formation : BAC – 1!
J’ai quand même eu mon Bac français en première, mais quand l’occasion de travailler pour FunRadio s’est présenté, j’ai préféré tout lâcher. Je ne regrette absolument pas mon choix aujourd’hui.

Y-a-t-il une soirée qui a été déterminante dans votre parcours ?
Hormis le soir de ma naissance? (rires) Celle dont je me souviens le plus et qui a lancé ma carrière de DJ à l’international est le mix que j’ai fait en première partie du concert de Shakira à Paris Berçy avec NRJ.

Vous avez mixé dans les cadres les plus variés : du Festival de Cannes aux plus grands clubs parisiens en passant par le Sofitel Grand-ducal où nous vous retrouvons une nouvelle fois. Comment appréhendez-vous chaque set ?
Il y a Cannes, Paris, Luxembourg, mais pas seulement. Je travaille désormais beaucoup plus à l’étranger qu’en France, et je fais surtout beaucoup de grosses scènes en festival notamment en Amérique du Sud où la musique, la fête et le bon esprit sont omniprésents. Ça fait du bien de voir cela surtout en ce moment.
Je ne prépare jamais mes sets. En revanche, je connais sur le bout des doigts ma bibliothèque musicale, donc je fais en fonction de la réactivité du public présent.

Si vous deviez choisir 3 morceaux qui ont marqués votre vie. Quels seraient-ils ?
Martin Solveig « Someday » (le 1er album de Martin est juste une merveille, ça a également été le premier vinyl que j’ai acheté ! Et donc celui avec lequel je m’entraînais pour mixer…. il restera )
Vanessa De Mata « Boa Sorte » je l’écoute jusqu’à dix fois par jour quand je suis là où je me sens bien, à Rio.
Jacques Dutronc (Étonnant non?)  « il est 5h Paris s’éveille » un classique indémodable.

Votre programmation idéale ?
Musique brésilienne au réveil, rock et pop music durant la journée, et deep house le soir!

Ce n’est pas votre première visite au Luxembourg, quel regard portez-vous sur le pays ?
Je dois avouer avoir très peu visité car je suis toujours venu pendant des périodes intenses de tournée qui ne me laissaient pas le temps de visiter. Ce qui m’a en tout les cas sauté aux yeux c’est de découvrir un incroyable melting pot de personnes, qui vivent ensemble dans la plus grande sympathie. Ça donne de l’espoir , et on devrait (nous en France) en prendre de la graine !

Rendez-vous vendredi 18 novembre à partir de 18h au Sofitel Grand-ducal pour « La Nuit by Sofitel » organisé par Ciceron Events.
Informations et inscriptions : Ciceronevents@gmail.com

les derniers articles Rencontres

picto catégorie post
#Rencontres | #Janette, toujours au fait

Gaëlle Bracker : La force de surmonter

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Rencontres | #Culture & Évasion | #Janette, toujours au fait | #Sorties au Luxembourg

Rencontre : Gilliane Warzée, une artiste qui révèle, réveille la force des femmes

LIRE LA SUITE