Janette rencontre Camille Lellouche, la voix du coeur

par Elodie Lambion

18 septembre 2023

Son humour vous fait pleurer de rire, sa musique vous fait monter les larmes aux yeux, Camille Lellouche est une artiste comme il en existe peu, capable de véhiculer messages et émotions. Sur scène et sur les réseaux sociaux, elle se montre sans filtre, parle avec son cœur tout simplement. La tournée inédite de son premier album ‘A’ faisant halte au Casino 2000, Janette l’a rencontrée. Un échange entre rires, spontanéité, confidences et authenticité.

Votre première expérience en tant qu’humoriste au Casino 2000 remonte à 4 ans déjà, en mars 2019. Quel souvenir gardez-vous de celle-ci ?

Très bon, j’ai adoré Mondorf, le public. D’ailleurs, celui-ci s’apparente beaucoup au public belge, c’est-à-dire que les gens viennent pour rire. Ils sont bienveillants, agréables, sincères et généreux.

Quel regard portez-vous sur les quatre années qui viennent de s’écouler ?

Après une période plus compliquée que d’autres, notamment à cause du covid, j’ai rencontré l’homme de ma vie. Du moins, je l’espère (rires). Cette rencontre m’a donné cet être merveilleux : ma petite fille. Je fais de la musique, je continue à faire de l’humour, surtout sur les réseaux sociaux. Je travaille énormément, mais je fais tout ce que j’aime. D’ailleurs, début août, j’ai fini de tourner un long-métrage dans lequel je tiendrai le premier rôle.

Pouvez-vous nous en dire davantage sur celui-ci ?

Il s’agit d’une comédie. Je peux juste vous dire que le ridicule ne tue pas. Je vous en ai déjà dit assez (rires).

Quel mot pourrait décrire la tournée de votre album ‘A’ ? 

Unique ! C’est une naissance. La musique, j’ai attendu cela longtemps. Chaque concert, je le vis vraiment comme un moment suspendu.

Humour ou composition, qu’est-ce qui met le plus de temps à émerger ? Qu’est-ce qui est le plus complexe à partager avec le public ? 

L’humour, car la musique, c’est naturel, presque inné. J’en fais depuis longtemps. C’est ma première échappatoire, une sorte d’exutoire. J’évacue mes angoisses, mes inquiétudes par le biais de mes chansons. Évidemment, j’aime faire rire, j’adore improviser, mais construire un spectacle, cela demande énormément de travail. Il faut trouver la bonne vanne, la sortir au bon moment, exactement quand tu l’as décidé afin de rythmer le spectacle. C’est assez compliqué.

Comme vous venez de le dire, pour vous, la musique, en plus d’être une passion, est une sorte de thérapie. Que ressentez-vous à l’idée que vos chansons puissent aider ceux qui se sentent incompris, jugés ?

En tant qu’artiste, je trouve que j’ai une responsabilité. Je véhicule des messages. Je fais de la musique avec mon cœur, je ne cherche pas à faire des morceaux commerciaux. D’ailleurs, mes titres ne passent pas à la radio. Je ne me forcerai jamais à faire de la musique pour qu’elle rentre dans les codes. J’ai mon public, il est présent à mes concerts et cela me suffit.

Dévoiler avec humour quelques anecdotes de votre quotidien sur les réseaux sociaux, est-ce justement une manière pour vous de préserver votre vie privée ?

La vie avec mon compagnon et mon bébé, j’essaierai de la préserver le plus longtemps possible. J’espère que les gens comprendront et respecteront cela. Parfois, dans mes vidéos, on l’entend, car il y a des bruits qui sont marrants, amusants, mais je ne la montrerai pas. La curiosité est humaine donc ce n’est pas malintentionné de la part des gens. Parfois même, ceux-ci m’apprécient tellement qu’ils aimeraient en savoir davantage.

Comment le projet ‘A – Les remixes’ – EP disponible depuis le 18 juillet 2023 – a-t-il vu le jour ?

Il y a un an, BRØDER & MEGAN m’ont contactée pour m’expliquer leur idée de remixer certains de mes titres. L’idée me plaisait, mais honnêtement, je n’avais pas beaucoup de temps à leur consacrer. Ils ont donc pris en charge les arrangements et je leur ai fait des retours, j’ai partagé mon avis sur ceux-ci. ‘A – Les remixes’ va toucher un autre public que celui qui me suit habituellement. J’adore l’idée, car moi aussi, j’écoute différents styles de musique.

Vos talents sont multiples. Existe-t- il un autre domaine artistique dans lequel vous aimeriez vous exprimer ? 

Ce n’est déjà pas mal, non (rires) ? J’aimerais beaucoup pouvoir faire le doublage de voix dans les dessins animés style Disney, mais aussi m’ancrer dans tous les domaines dans lesquels j’évolue actuellement.

AGENDA

Vivez un moment suspendu aux côtés de Camille Lellouche lors de son concert le vendredi 27 octobre 2023 à 20h30 au Casino 2000. Entre chanson française, pop urbaine et paroles sincères, son premier album ‘A’ dévoile sa musique, celle qu’elle crée avec le cœur.

les derniers articles Rencontres

picto catégorie post
#Rencontres | #Janette, toujours au fait

Janette rencontre Antje Voss, directrice du LCTO

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Rencontres | #Janette, toujours au fait

Janette rencontre Veda Bartringer, jazzwoman enjouée

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Rencontres | #Janette, toujours au fait

Anne Goeres, directrice de la Fondatioun Kriibskrank Kanner 

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Rencontres | #Janette, toujours au fait

Janette rencontre Flavie Rougier, de l’association What Water

LIRE LA SUITE