#Déco & Food | #Conseils nutritionnels | #Janette, toujours au fait | #Les conseils de Supermaman

Des petits pots maison

par Olivia Beziat

28 mars 2020

A partir du 5ème mois, votre bébé fait ses premiers pas vers la diversification alimentaire. A ce moment-là se pose la grande question : pots « maison » ou industriels ?
Sans doute un peu des deux…

Côté saveurs, les pots « maison » seront bien meilleurs, vous pourrez varier les recettes à l’infini et vous impliquer pleinement dans l’éveil sensoriel de votre tout-petit.

Les petits pots tous prêts restent malgré tout pratiques à tout instant et sont adaptés à l’âge de l’enfant. Ils peuvent être utilisés en déplacement, en dépannage (conservez par exemple des pots de carottes dans le placard en cas de troubles digestifs) ou pour leur proposer des saveurs que vous n’avez pas l’habitude de cuisinier vous-même (artichaut, panais, etc.). Dans ce cas, pensez à les transvaser dans une assiette.

Bien sûr, lorsqu’on est à la maison, on préfèrera offrir à son petit la bonne purée de papa ou maman !

Quels produits choisir ?

Les 1ers légumes : courges, carottes, courgettes, haricots verts, épinards, blancs de poireaux, tomates (sans pépin ni peau) puis tous les légumes après l’âge d’1an.
La patate douce et la pomme de terre sont à utiliser pour épaissir vos purées ou adoucir certains légumes (courgettes, épinards, blancs de poireaux). Dès 8 mois, les céréales telles que les petites pâtes, semoule, polenta et riz basmati pourront être introduites plus ou moins mixées. A partir de 18 mois ,vous lui ferez goûter les légumes secs en purée pour commencer.

Préférez des légumes frais et cuisinez-les dans les 3-4 jours car certaines vitamines sont détruites à la lumière ou surgelés. 

Autre conseil: ne mélangez pas les différentes préparations afin que bébé perçoive bien chaque saveur, vous les associerez plus tard.

Enfin, glissez dans chaque petit pot une cuillère à café de matières grasses, c’est important pour les vitamines et acides gras essentiels : noisette de beurre, crème, différentes huiles végétales.

Les 1ers fruits : pommes, poires, coings, bananes, pêches puis tous les fruits après 8 mois. D’abord épluchés mixés puis crus, mais bien mûrs. 

BIO ? Oui, autant que possible pour vos préparations maison, vous lui éviterez ainsi les résidus de pesticides, antibiotiques, nitrates que l’on retrouve dans les légumes. Dans le cas contraire, épluchez-les soigneusement après les avoir bien lavés.

Conservation : 

Au réfrigérateur : 72h pour les purées de fruits ou de légumes sans protéine et 24h pour les purées avec protéine.

Au congélateur : 3 mois

Pensez donc à noter la date de fabrication sur le pot !

Ça c’est pour l’aspect technique. Mais préparer des petits plats pour son bébé va bien au-delà du simple rôle nourricier qu’un pot industriel assure tout aussi bien. Pour bébé le temps du repas est synonyme de découverte, de sensations, d’émotions et de plaisir. Il découvre ses propres émotions mais aussi les vôtres ! 

Les pots maison éveillent ses sens.

La vue est le sens prédominant dans le déclenchement de l’appétit de l’enfant. Votre purée maison joliment présentée dans une assiette sera bien plus appréciée qu’un étroit pot en verre dans lequel maman plonge une immense cuillère. 

Au moment du repas, son odorat est en émoi. Jusque-là, il sentait votre odeur, celle du lait et de son entourage. Avec l’arrivée des petits plats maison, il y a les odeurs de cuisson, son corps et sa mémoire s’en imprègnent. Elles peuvent être source de plaisir en stimulant son appétit ou de déplaisir aussi !

Sa peau est source d’échange et de sensation qu’il continue d’explorer avec le repas. Il découvre avec ses doigts et sa bouche, il explore ainsi les matières et les sensations de chaleur. N’hésitez donc pas à le laisser accéder à son assiette.

Le bruit des aliments au toucher mais aussi en bouche sont eux aussi sources de plaisir. En grandissant vous pourrez, tout en respectant son rythme, facilement varier les textures.

Si la saveur sucrée est innée, l’enfant découvre au fil des mois les 4 saveurs principales : sucré, salé, acide, amer, et cela provoque en lui des réactions visibles (grimaces, sourires, éternuement, etc.). Gouter vos préparations maison est pour bébé le moyen de faire ses propres expériences et de continuer à vous connaitre. Et oui, Maman lui propose des aliments mais c’est enfin lui qui décide s’il les mange ou non ! Il ne sait pas si c’est un pot tout prêt ou un plat que vous avez mijoté pendant des heures. Bébé expérimente et observe vos réactions.

Confectionner ses petits pots vous demandera des efforts d’organisation, de la patience, de la persévérance lorsque votre enfant les refusera, mais ils sont synonymes de tant d’amour que vous lui transmettez. Pensez toujours que le goût ne s’impose pas. Il s’éduque, se transmet et évolue au fil des mois et des années.

Laurence Mouton/es-cuisine/PhotoAlto/AFP

les derniers articles Déco & Food

picto catégorie post
#Déco & Food | #Tendances food

Sélection de thés de Noël

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Déco & Food | #Les recettes de Janette

Les recettes d'hiver de Janette : le vin chaud

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Déco & Food | #Tendances food | #Les recettes de Janette

Recette : c'est la saison des champignons !

LIRE LA SUITE