#Janette bien dans son corps | #Déco & Food | #Janette bien dans sa tête | #Psycho & Bien-être | #Tendances food

C’est dans le mag : comfort food, les aliments qui nous rappellent notre enfance

par Sophie Quinet

2 avril 2020

En cette période de confinement, Janette se laisse aller aux aliments doudous qui lui font du bien.

Le concept

Les aliments réconforts sont des plats ou produits qui procurent à la dégustation un sentiment de bien-être et de plaisir immédiat : par leurs aspects souvent bien riches mais aussi par les souvenirs auxquels ils font appel. Quand vous êtes malade par exemple, n’avez-vous pas envie d’un gratin de macaronis au fromage ou d’un jambon-purée ?

Ce sont donc les plats, souvent très simples, que l’on ne s’autorise pas ou plus parce qu’ils donnent l’impression d’être réservés aux enfants. Mais qu’est-ce qu’ils sont bons ! Le concept de comfort-food nous ramène ainsi à des plats qui réchauffent, des plats qui nous offrent un refuge en nous mettant hors du temps, hors des règles sociales et donc une parenthèse à la déprime ou au stress quotidien.

On dit oui!

Chez Janette, on lève les tabous et on dit oui à la comfort-food pour notre équilibre psychologique et notre bien-être ! Savoir se chouchouter, prendre soin de soi, c’est aussi s’autoriser du plaisir alimentaire.

Ces plats sont souvent rapides à préparer et font plaisir à toute la famille. Vous risqueriez même de passer pour une déesse en annonçant la soirée plateau télé!

Parmi les plats salés, jugés diététiquement incorrects mais qui vont procureront du réconfort, on peut noter : la tartiflette, le gratin de pâte, le bol de nouilles asiatiques, le croque-Monsieur, la soupe de vermicelles, etc.

Si vous trouvez que les recettes régressives sont meilleures lorsque vous êtes enroulées dans votre plaid sur le canapé, optez pour la finger-food avec une quiche, voire même le repas chocolat chaud et tartines ! Côté sucré on est facilement inspirée par tout ce qui dégouline de chocolat ou de crème ! Les cupcakes, moelleux chocolat, tiramisu au bueno ou à la fraise tagada, des crêpes, des gaufres, des tartes tatins, bref, on a du choix !

Pourquoi tant de réconfort?

Tous ces aliments-là, nos chouchous mais que l’on évite en temps normal pour garder fermé le dernier bouton du pantalon, libèrent en nous de la dopamine, la fameuse hormone du bonheur ! Ils réveillent aussi notre mémoire olfactive qui fait ressurgir des souvenirs d’enfance ou des moments où nous étions bien, en famille, entre amis, qui sont alors déclenchés par une odeur rassurante.

Rappelons tout de même que la comfort-food ne constitue pas un régime alimentaire à appliquer au quotidien, il sagit de sautoriser un lâcher-prise dans les règles nutritionnelles et de faire passer le plaisir avant la raison… de temps en temps !

les derniers articles Janette bien dans son corps