#Janette bien dans sa tête | #Psycho & Bien-être | #Janette, toujours au fait | #Micro-Janette

5 trucs pour ne pas se laisser submerger

par Elodie Lambion

21 novembre 2022

La journée vient à peine de débuter que vous vous transformez déjà en déesse Kali aux huit bras. Courant après le temps, vous vous obstinez à vouloir tout gérer tout de suite : mails, visioconférences, messages, dossiers, notes, réunions, collègues, etc. Vous êtes sur tous les fronts. Constamment sous pression, votre charge de travail (et mentale) ne s’amenuise pas. Pour éviter que votre job devienne un fardeau, voici 5 trucs à appliquer dès à présent au boulot.

01. La gestion du temps 

Le timing est votre pire ennemi. Voyant les minutes défiler, votre stress ne fait qu’augmenter. Si vous enchainez les pauses-café, que vous adorez passer d’un service à l’autre pour papoter, que vous connaissez plus la vie des autres que vos dossiers, il est temps de vous ressaisir. Des pauses, oui, mais avec parcimonie. Concentrez-vous sur vos missions et luttez contre la distraction. Vous pouvez le faire ! 

02. Le règne de la « to do list »

Prioriser, il n’y a que ça de vrai ! Nombreux sont ceux qui se moquent des innombrables et interminables listes, mais force est de constater qu’elles sont d’une grande utilité. Listez toutes vos tâches hebdomadaires et attribuez un signe distinctif à vos priorités. Ainsi vous saurez exactement celles à côté desquelles vous ne pouvez pas passer. Barrer vigoureusement au fur et à mesure de votre avancement est une petite victoire quotidienne.

03. L’ère du non

Ce mot de trois lettres est tellement diabolisé. Dès qu’un Janeton le prononce, il est réprimandé. Or, savoir dire non, c’est avant tout se respecter. Évidemment, hors de question de le sortir à tout-va au risque de passer pour une rabat-joie. Prononcez-le uniquement lorsque vous sentez que la demande effectuée va empiéter sur votre travail ou, sans aucun remords, avec les collègues qui manquent de respect. La puissance occulte du non sera une révélation.

04. Le pouvoir de déléguer 

Perfectionniste, vous avez la fâcheuse tendance de ne jamais solliciter l’aide des autres. Votre devise : on n’est jamais mieux servi que par soi-même. Cependant, n’oubliez pas le proverbe : « Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ». Ce changement de point de vue vous ouvrira les yeux sur l’importance de faire confiance aux autres. Cette aide extérieure vous libérera du temps, réduira ainsi la pression. Sentir que vous faites partie d’une équipe soudée peut également vous rassurer.

05. La libération de la pression 

Activité physique, détente et relaxation sont préconisées après une longue journée. Jouez cette carte auprès de Jano pour vous accorder du temps, seule, loin des enfants. Défoulez-vous juste quelque temps – pas sur Jano ni les Janetons évidemment, sélectionnez l’activité qui correspond à votre état d’esprit du jour : bain pour se relaxer, chanter à tue-tête pour évacuer, danser pour célébrer. Laissez-vous aller et tout finira par s’arranger ! 

les derniers articles Janette bien dans sa tête