#Culture & Évasion | #La bibliothèque de Janette

« L’invité(e) de trop »

par Charles Demoulin

11 juin 2022

Quoi de plus dépaysant pour un mariage select, que d’inviter parents et amis… triés sur le volet qui plus est, sur une petite île irlandaise venteuse et sauvage à souhait. Un petit coin de terre sur lequel ne subsiste qu’une seule demeure. Celle-là même où va avoir lieu ce que déjà les médias appellent le mariage de l’année.

Si ce décor de rêve est là, bien planté par Lucy Foley aux Presses de la Cité, je dois toutefois avouer que par ailleurs, elle a omis de nous dire qu’une grosse tempête menace. Au propre comme au figuré. Mais revenons tout d’abord à cet événement qui va bientôt se dérouler sur cette petite île isolée du monde. Événement qui va voir Julia Keegan, une belle jeune femme déterminée et ambitieuse qui se trouve à la tête d’un magazine populaire, prendre pour époux Will Slater, une étoile montante de la télé-réalité. Un garçon adulé de toutes les femmes. Vu la qualité des futurs mariés, la fête se doit d’être à l’image de leur insolente réussite : tenues signées par de grands couturiers, décors somptueux et invités issus de la high society.

Mais alors que tout s’annonce d’exception, ne voilà-t-il pas qu’une énorme tempête, non prévue au programme, s’invite à la fête. Le ciel devient noir. Plus de réseau pour les portables. Même un bateau ne saurait plus accoster. Alors que le gâteau de mariage allait être coupé, ce sont les lumières qui s’éteignent et qu’un cri de terreur se fait entendre. Ensuite, c’est un cadavre qui est retrouvé.

La suite ? Des chapitres dédiés à Julia, à Will, à chacun des invités ou encore à un instant bien précis de ce qui devait être un grand moment festif et qui s’est transformé en un véritable cauchemar. Et le lecteur de découvrir des rancunes passées, des familles en apparence heureuses, des jalousies dissimulées… Bref des invités qui cachent tous l’un ou l’autre secret, mais qui aussi ont tous un mobile.

les derniers articles Culture & Évasion