#Culture & Évasion | #La bibliothèque de Janette

Le chant des revenants

par Charles Demoulin

20 décembre 2019

Cette semaine, Janette vous fait découvrir le livre sélectionné par notre journaliste littérature Charles Demoulin : « Le chant des revenants » écrit par Jesmyn Ward chez Belfond

Si vous aimez les livres ‘coup de poing’, alors ne manquez surtout pas ce nouveau titre de Jesmyn Ward, la première femme à avoir été deux fois lauréate du National Book Award. Si ‘The Spectator’, véritable institution de la presse britannique explique que ce roman est d’une beauté désarmante, ’The Guardian’ lui, n’hésite pas à écrire que : « Le portrait de cette famille du Sud rongée par la drogue et la prison constitue une véritable critique au vitriol de l’histoire américaine. » Excusez du peu !

C’est vrai que ce récit, au ton sec et vif à l’image d’une bourrasque de vent, se veut hanté d’une déchirante beauté. Un road trip pour le moins puissant à travers un Sud américain dévasté. En fait l’histoire de l’Amérique noire, en butte au racisme le plus primaire, aux injustices et à la misère. Sauf qu’on y trouve aussi l’amour inconditionnel, la tendresse et cette force inébranlable puisée dans les racines.

Jojo, treize ans, et sa petite sœur Kayla, trois ans, vivent avec leurs grands-parents maternels : Mam et Pop, des paysans noirs. À ce quatuor il faut ajouter Leonie, la mère des enfants, qui vit là par intermittence. Une toxico qui s’efforce d’oublier l’assassinat de son frère et le fait que le père de ses enfants, un Blanc, purge pour l’instant une peine au pénitencier de Parchman. Mam a le cancer et Pop a donc fait de Jojo un petit homme capable de se débrouiller seul, mais aussi de veiller sur Mam et Kayla. Côté grands-parents paternels, Jojo ne sait pas grand-chose, si ce n’est qu’ils n’ont jamais accepté que leur fils Michael ait fait deux enfants à une femme noire. Or, voilà que Leonie apprend que Michael sort de prison. Embarquant les enfants et une amie dans sa voiture, elle entreprend alors un voyage qui va s’avérer plein de dangers, de fantômes du passé et de promesses.

C’est à la fois sombre, poignant, violent, intense… Bref, ça vous remue les tripes. De quoi comprendre que ce titre ait été classé parmi les dix meilleurs romans de l’année 2017 par le New York Times.

les derniers articles Culture & Évasion

picto catégorie post
#Culture & Évasion | #Musique ! | #Les playlist de Janette

La playlist de Janette : Nuit Blanche

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Culture & Évasion | #Pour s'évader en pensées...

Les jeux de société qui animent nos soirées d'été

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Culture & Évasion | #Musique ! | #Les playlist de Janette

La playlist de Janette : Les tubes de l'été !

LIRE LA SUITE