#La bibliothèque de Janette | #Culture & Évasion

La route des Indes

par Charles Demoulin

30 juin 2024

Simone van der Vlugt, l’auteure de ce remarquable roman sorti en 2018 et qui s’intitulait ‘Bleu de Delft’, nous revient, toujours chez Philippe Rey, avec une nouvelle héroïne à la fois courageuse, forte et éprise de justice et de liberté. Cela dans un roman historique se situant en plein essor colonial et commercial des Pays-Bas du XVIIe siècle. Celui que l’on a appelé le ‘Siècle d’or’.

Dans l’Amsterdam de cette année 1623, Eva Ment, fille d’un marchand de tissus, rencontre au cours d’une soirée organisée par le patriciat amstellodamois, le gouverneur général de Batavia, Jan Pieterszoon Coen. Elle n’a que 18 ans, lui en a 37. Après avoir parcouru le monde avec la Compagnie des Indes orientales, il est de retour au pays dans l’espoir de trouver une épouse.

Entre Eva et Jan, c’est ce qu’on appellerait aujourd’hui le ‘coup de foudre’. Pour preuve, ils décident rapidement de se passer la bague au doigt. Sauf que nombre d’obstacles vont soudain surgir avant leur union : épidémie de peste, guerre contre la monarchie espagnole qui s’éternise, ou encore rivalité commerciale avec les Anglais.

Leur union enfin consacrée, et après la naissance de leur premier enfant, Eva et Jan, accompagnés de leur nouveau-né et de quelques membres de la famille d’Eva, prennent enfin la route vers l’est, en direction de Batavia. Après un voyage éprouvant et tempétueux qui va durer sept mois, Eva découvre dans les Indes et dans Batavia en particulier, une réalité qui est loin d’être celle dont elle avait rêvé.

À commencer par son époux pour lequel elle doit tenter de concilier les termes grand esprit clairvoyant et fin stratège, avec ceux d’un homme étrangement cruel et autoritaire. Après trois années d’une vie malheureuse faite de solitude, Eva rentre à Amsterdam où elle est désormais une femme sans mari, orpheline de sa mère, et elle-même mère endeuillée. Elle va devoir réapprendre à vivre.

Outre un incroyable voyage à travers différents continents, outre la description sans ambages de la vie fastueuse des élites d’Amsterdam, l’auteure, grâce à une plume passionnante et superbement documentée, nous dresse le portrait d’une jeune femme moderne, éprise de justice et de liberté. Une jeune femme qui en s’indignant contre l’esclavage et la condition des femmes de son époque, tente de se faire une place dans un monde uniquement réservé aux hommes.

les derniers articles La bibliothèque de Janette

picto catégorie post
#La bibliothèque de Janette | #Culture & Évasion

QUAND JANETTE VOUS PRÉSENTE JEANNETTE… POINTU

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#La bibliothèque de Janette | #Culture & Évasion

VOTRE FIDÈLE COMPAGNON POUR VOUS SORTIR D’EMBARRAS, LE PETIT LAROUSSE ILLUSTRÉ, EST EN LIBRAIRIE

LIRE LA SUITE