#Culture & Évasion | #La bibliothèque de Janette

« Jambes cassées, coeurs brisés »

par Charles Demoulin

15 février 2022

L’auteure, Maria Ernestam, publiée ici chez Babel, n’en est certes pas à son premier roman. N’empêche que celui-ci sort quelque peu des chemins qu’elle aime emprunter habituellement puisqu’il se lit comme une sorte de conte de Noël. Vous me direz : « Lire Noël en février, c’est pas un peu prématuré ? » C’est vrai ! Mais en ces temps vraiment peu folichons, c’est tellement bon de lire quelque chose de drôle et de décalé.

Elle se prénomme Lisbeth. Elle approche de la quarantaine. Possède une petite maison au bord de la mer. Est institutrice. Un travail qu’elle adore. J’oubliais, elle est célibataire. Mais n’est-il pas préférable d’être seule que de vivre malheureuse en amour ? Noël est proche et chacun s’active déjà à la préparation de ce moment fait de retrouvailles familiales. Sauf que pour Lisbeth, tout se met à tourner à la catastrophe. D’un seul et même coup, sa direction scolaire la convoque afin de lui signifier qu’on va réduire ses heures de cours de ski au profit d’un champion de la spécialité. D’autre part, lassé de sa pulpeuse copine, son ex-petit ami refait soudain surface. Et ce n’est pas tout puisque la fille de sa meilleure amie a aujourd’hui de gros ennuis avec la police. Mais pas le temps pour Lisbeth de respirer, car sa sœur, enceinte de son quatrième enfant, veut accoucher à la maison. Cela alors que leur mère, cerise sur le gâteau, a déjà basculé dans la folie des fêtes de fin d’année et veut démarrer les hostilités à 11 heures du matin. Enfin, pour couronner le tout, la nouvelle coupe de cheveux que désirait tant notre héroïne pour les festivités est totalement ratée. Bref, pas vraiment le top pour aborder cette fin d’année qui se veut normalement faite de réjouissances en tout genre.

Du coup, c’est à une sorte de métamorphose que le lecteur va assister. Celle d’une Lisbeth ‘gentille’, toujours d’accord sur tout, et éprouvant d’énormes difficultés à dire non, et d’une Lisbeth qui, petit à petit, va apprendre à faire passer sa petite personne avant celle des autres. À bien y regarder, une histoire de questionnement. Qu’est-ce que nous attendons de nous-mêmes et, du même coup, des autres ? L’occasion aussi de voir comment se préparent les fêtes de fin d’année dans les pays nordiques et en Suède en  particulier.