#Tendances à suivre ? | #Actualités | #Janette, toujours au fait

Dry dating, breezing… les 10 tendances amoureuses du moment

par Salomé Jeko

31 janvier 2022

Pour bien draguer, draguons informées ! Janette a listé pour vous quelques-unes des tendances actuelles en matière de relations amoureuses, histoire d’expliquer voire d’anticiper certains comportements novateurs sur le marché de la séduction. Et force est de constater que certaines pratiques sont plutôt originales !

Nos vies amoureuses, elles aussi, ont été impactées par ces périodes de confinements, quarantaines et autres isolements. Les couples se séparent ou se redécouvrent, certains sont plus soudés que jamais tandis que d’autres iraient bien voir ailleurs histoire de changer d’air… Les célibataires, eux, semblent avoir des mois voire des années à rattraper ou profitent de ces moments propices à l’introspection pour mieux définir leurs envies. De quoi donner naissance à de nouvelles tendances amoureuses que nous avons décryptées pour vous.

Explori-dating

L’exploridating, c’est envisager les rencontres comme une exploration. On sort de sa zone de confort et on envisage la drague comme une expérience. Comme il n’est pas toujours évident de définir le genre de personnes qui nous intéressent, les exploradateurs se disent plus ouverts à rencontrer des gens qu’ils auraient peut-être ignorés par le passé. Soit une floppée de nouveaux territoires à explorer… Tentant non ?

Hobby dating

Finies les rencontres autour d’un café ou d’un dîner en 2022 ! Le principe des hobby dates, c’est de faire découvrir à notre partenaire quelque chose qu’on connaît déjà et qu’on aime bien. Sortie culturelle, randonnée, cours de cuisine, défi sportif : on délocalise le date et on teste tout de suite l’osmose avec son ou sa potentiel(le) futur(e) partenaire.  

Dry dating 

C’est bien connu, un ou deux verres permettent de briser la glace… Et c’est comme ça qu’au fil des mojitos, un date qui s’annonçait plombant paraît soudainement intéressant. Le dry dating incite justement à ne rien consommer d’alcoolisé histoire de rester pleinement conscient pendant son rendez-vous amoureux. L’intérêt ? Vérifier s’il y a bien une réelle connexion avec la personne se trouvant en face de soi. Et si non, ne pas perdre davantage de temps…

Revenge dating

Beaucoup ont l’impression que leur vie sentimentale est en pause depuis un an et comptent bien profiter de toutes les réouvertures et petites libertés pour rattraper le temps perdu et prendre sur revanche sur la pandémie. D’où le revenge dating : la chasse est ouverte !

Breezing

Avec le breezing, place à la légèreté, au lâcher prise : pas de jeux, pas d’analyse, pas de « j’attends trois jours avant d’envoyer un message », bref, vous allez directement droit au but. Vous mettez vos désirs et vos besoins en avant, en faisant ce que vous pensez être juste pour vous mais aussi pour votre partenaire, avec respect et à condition que ce dernier soit dans la même optique que vous.

Hard ball dating

Plus direct encore de que le breezing, le hard-ball dating consiste à être plus ouverte, plus honnête et directe avec nos partenaires potentiels et notamment sur ce que l’on attend de la relation. Relation exclusive ou ouverte, envie de mariage et de bébé ou de tour du monde : on dit cash ce qu’on veut. Plutôt sain finalement, si tant est que l’on soit honnête et qu’on ne dise pas à l’autre ce qu’il veut entendre juste pour le séduire – on vous voit venir !

Hesidating

Quand l’incertitude plane sur notre avenir tant personnel que professionnel, difficile de s’engager pleinement. D’où la tendance du hesidating : on ne sait pas trop ce que l’on veut, ni si l’on est capable de signer sur de la longue durée. Résultat : on opte pour des aventures passagères sans véritable lendemain. A moins que…

Scrooging

Entre l’hesidating et le scrooging, il n’y parfois qu’un pas. Larguée la veille d’une fête ? Vous voilà victime du scrooging. (Soi-disant) par peur de décevoir, les scroogers – appellation tirée d’Ebenezer Scrooge, égoïste personnage du roman A Christmas Carol de Charles Dickens – ressentent une trop grande pression à l’idée de trouver le cadeau parfait et préfèrent quitter leur moitié. Ce sont souvent les mêmes qui ont peur de s’engager et qui ont du mal à s’investir pleinement dans une relation…  Leur départ n’est-il pas finalement le plus beau des cadeaux ?

Fauci-ing

Vous n’êtes pas pour le vaccin ? Ou totalement pour et hors de question de débattre sur ce point ? Si votre avis diverge de votre partenaire, le fauci-ing vous guette : cette pratique constitue à mettre fin à une relation lorsque vos opinions sur le Covid, les règles de distanciation sociale ou la vaccination divergent de celles de votre conjoint. Le nom fauci-ing est inspirée de celui du docteur Anthony Fauci qui avait préconisé, en pleine crise Covid, que les couples restent toujours au moins à 2 m l’un de l’autre à chacun de leurs échanges…

FODA… or consciously single ?

Le FODA ou Fear Of Dating Again, c’est la peur de recommencer les rendez-vous amoureux après des mois repliés sur soi-même. Nervosité, appréhension ou simple volonté de faire une pause… Certaines personnes ont peut-être mis à profit cet isolement forcé pour finalement réaliser qu’elles n’étaient pas si mal, célibataires. Et que ça faisait du bien de ne penser qu’à soi… Bim, vous voilà  « consciously single », autre tendance so 2022. Après tout, il est normal et même vital de prendre du temps pour ne penser qu’à soi. Et ça vaut même pour les couples : même si vous aimez votre partenaire, vous avez aussi le droit d’avoir envie de faire parfois cavalier seul.

les derniers articles Tendances à suivre ?