#Janette bien dans sa tête | #Psycho & Bien-être

Comment apprendre à méditer?

par Claudine Boulanger-Pic

17 juillet 2020

Pour vous initier voici une méthode pratique et accessible : la méditation des 7 minutes.

En voyage, entre deux réunions, le soir avant que les enfants commencent les devoirs, le matin avant de partir pour le travail, à chaque fois que vous en avez envie, vous pouvez pratiquer la méditation des 7 minutes. Elle est très simple et se pratique en décomposant votre séance comme suit :

  1. une minute est consacrée à s’asseoir confortablement
  2. deux minutes sont utilisées pour écouter son corps, pour le scanner
  3. deux minutes servent à la pratique de la respiration ventrale
  4. une minute est utilisée pour méditer sur sa respiration
  5. une minute sert pour la méditation du cœur, l’inspection de son ressenti émotionnel.

C’est une méthode très efficace ; très rapidement vous atteindrez les limites de temps et vous aurez sans doute besoin de plus pour méditer mieux. À vous de voir si vous préférez rester à la surface des choses ou si vous préférez prolonger la méditation de 7 minutes. Il y a tout de même de fortes chances pour que vous vous accordiez un peu plus de temps pour pratiquer d’une meilleure manière. En ajoutant seulement une minute à chaque étape, vous pourrez apercevoir encore plus ce qui se passe en vous. C’est magique, pendant ce temps aucune pensée toxique n’est venue perturber votre calme. 

Quelques précisions sur chacune des phases :

Bien s’asseoir, c’est simplement trouver une position qui permette au corps de se tenir sans raideur excessive, sans effort inutile, de lâcher toute tension, desserrer les dents et les poings, descendre les épaules et ne pas croiser les jambes.

Scanner son corps, c’est se mettre à l’écoute des sensations, des ressentis et des informations qu’il nous envoie, plutôt que de l’ignorer une fois de plus. C’est déjà un énorme changement en soi. Commencez par la tête et descendez jusqu’au bout des pieds.

La respiration ventrale se fait en veillant à bien vider son ventre en sortant l’air, le nombril se rapproche de la colonne vertébrale, puis à bien gonfler le ventre lors de chaque inspiration. Ainsi vous travaillez la souplesse du diaphragme. Il importe que la respiration soit un peu plus profonde qu’habituellement.

La méditation sur la respiration vous demande de porter une grande attention au trajet de l’air en vous, et à ce que cela crée du point de vue des sensations. Vous pouvez jouer à modifier le rythme. 

La méditation du cœur, elle, vous demande de porter attention à vos émotions, pour laisser s’exprimer celles que vous retenez. Libérez-vous simplement, sans jugement ni spéculation sur ce qui en est à l’origine.

La méditation de 7 minutes est une excellente entrée en matière pour toute Janette qui désire découvrir divers aspects de la méditation tout en ne chamboulant pas de prime abord son emploi du temps. À mesure que l’on progresse, le temps pour méditer se dégage de lui-même, parce qu’on trouve davantage de bonnes raisons de faire des choix au profit de la pratique méditative.

les derniers articles Janette bien dans sa tête