#Janette bien dans sa tête | #Psycho & Bien-être

C’est décidé, j’arrête de fumer!

par Janette

1 mars 2017

La Journée Mondiale sans tabac est une excellente opportunité pour prendre de bonnes résolutions pour sa santé et entamer un sevrage tabagique !

Les méthodes sont nombreuses, mais la motivation et la volonté priment pour réussir son sevrage. Pour que l’arrêt de la cigarette soit une réussite, le fumeur doit trouver le bon déclencheur : envie de liberté, arrêt pour son entourage, pour faire des économies ou pour prendre soin de sa santé… les motivations sont nombreuses…

Julie, 33 ans, témoigne: « J’ai commencé à fumer pendant mes études, dans ma période bohème-rock’n roll. La cigarette se prêtait bien au décor festif et décalé de la vie « d’artiste ». J’ai arrêté pour répondre à un défi que m’a lancé mon compagnon : s’il tenait la soirée de son anniversaire entouré de fumeurs sans toucher une cigarette, je devais arrêter… Un mois après je suis tombée enceinte: bon timing! Aujourd’hui ayant un goût prononcé pour les activités en plein air et en nature, je suis ravie d’y être arrivée. Je ne ressens plus ce besoin et j’en suis contente!»

Carine, 28 ans a quant à elle, décidé d’arrêter de fumer pour faire des économies. « Patchs, vaporette, les substituts de nicotine m’aident à tenir sans cigarette. Je ne vois pas encore les économies réalisées, mais je me sens nettement mieux en à peine plus de deux mois! »

Et Emilie, 36 ans, a arrêté de fumer car elle ne se sentait plus très libre. « J’avais l’impression que ma vie tournait autour de la cigarette. Après deux semaines de traitement médicamenteux, et deux mois sans sorties pour ne pas être tentée, j’y suis parvenue. Avec le recul, c’est évident qu’il faut arrêter de fumer ! », avoue-t-elle.


Les 5 bonnes raisons d’arrêter de fumer :

  1. Le goût et l’odorat sont nettement meilleurs. De quoi apprécier ce diner offert par Jano dans ce restaurant gastronomique !
  2. La circulation sanguine s’améliore, la respiration devient plus facile. Courir un semi-marathon ne vous fera même plus peur.
  3. On fait du bien à son corps : dents plus blanches, haleine plus fraîche et peau plus lumineuse. Vous rayonnerez !
  4. Vous pourrez sortir avec un non-fumeur, votre vie ne sera plus une lutte infernale au nom de la cigarette.
  5. Les risques de maladie cardiaque et de cancer du poumon diminuent et, après quelques années d’arrêt tabagique, redeviendront égaux à ceux des non-fumeurs !

Sachez qu’au Luxembourg un programme d’aide au sevrage tabagique a été mis en place par le Ministère de la Santé et la Caisse Nationale de Santé (CNS). Il propose des consultations régulières chez le médecin de votre choix pendant 8 mois avec prescription ou non de médicaments de sevrages.

les derniers articles Janette bien dans sa tête