#Janette bien dans sa tête | #Psycho pour le couple | #Psycho & Bien-être

[C’est dans le mag – Sexperte!] Osez une nouvelle tendance: la pornographie féministe

par Sophie Pilcer

1 mars 2017

Un gros plan vagino-gynécologique, un sexe nourri aux hormones en mal de rigidité, une blonde à forte prothèse arborant à genoux une duck bouche glossée so suggestive… Le fameux gang bang final s’achève dans la liesse populaire et meuglante par l’incontournable éjac faciale…

Ah! J’oubliais, pour les aficionados de Sodome, le grand plan sur ce magnifique fessier et ô combien poétique et typique issu du sempiternel va et vient anal.

Non chère Janette, ne jetez pas votre magazine préféré! Toutes ces images pornographiques que l’on pourrait qualifier de « alt porno » ont longtemps été les seuls supports visuels pour ceux ou celles qui cherchaient à activer leur excitation sexuelle. Et oui, j’ai bien dit celles. Comment oser penser que l’excitation sexuelle est uniquement cérébrale chez les femmes? Grave erreur, mon Jano! Apprenez que le phénomène excitatoire est le même chez les hommes et les femmes. Erection du pénis et érection du clitoris : même combat, même physiologie. Et ce que vous ignorez certainement c’est que nous, les femmes, sommes encore plus friandes de situations excitantes, voire de pornographie que nos chers mâles pour qui un visuel génital est souvent amplement suffisant à l’envie sexuelle. Alors, nous aussi, nous sommes perdues dans le supermarché youportique dont nous sommes souvent revenues bredouilles!

Mais nous avons enfin découvert le « féminisme pro-sexe ». Une pornographie féministe sensuelle, précise, sexuelle, sans détour et correspondant davantage à nos fantasmes, à notre plaisir. Et non, ce n’est pas de l’érotisme façon collection Arlequin! Ce sont de vrais films pornographiques faits par des femmes qui aiment le sexe et nous proposent des séquences avec des femmes et des hommes qui recherchent le plaisir ensemble sans aucune culpabilité ni limite. Dans ces films, les femmes sont actives, affirment leurs désirs, osent leurs fantasmes, elles assument leur féminité, leurs corps de femmes.

C’est une pornographie qui montre des gens en train de faire l’amour, de prendre du plaisir. Pas des filles qui « font la tronche en se faisant démonter », pardonnez-moi l’expression. Fini les immuables étapes fellation-pénétration vaginale et anale. Ce trajet aussi répétitif qu’ennuyeux fait place à une créativité excitante et débordante de fantaisies érotiques et coquines! Regarder un film porno sans s’ennuyer, c’est possible!

Et je vous sens particulièrement attentive à cette éventualité. Sur le point de cliquer pour prendre du plaisir. Êtes-vous prêtes à voir de longues scènes hétérosexuelles sans pénétration, pour montrer que le plaisir ne s’y résume pas, de vraies rencontres lesbiennes où les filles se caressent l’ensemble du corps, sensuellement sans être obligatoirement dérangées par l’arrivée de musclor déguisé en plombier? Dans ces films, les hommes ne sont pas de simples godemichés et les filles vibrent au son de leur émoi. Vous pourriez découvrir la nouvelle pornographe féministe et vous rougirez de plaisir avec Lucie Blush qui saura vous emmener explorer ce que vous attendez toutes : l’Orgasme! Vous découvrirez vos fantasmes les plus sexy avec Ovidie!

J’attends avec impatience le courrier des lectrices futures adaptes de pornographie féministe!

Votre dévouée sexperte, Sophie Pilcer.

Illustration – Pablo Picasso

les derniers articles Janette bien dans sa tête