Le selfitis

Le selfitis, ou quand le selfie devient une maladie ! On vous l’accorde, il aurait été de meilleur goût de trouver un mot qui rime un peu moins avec syphilis… Cela dit, le sujet est très alarmant.

 

Comme le sucre, le café ou la cigarette, le selfie peut rendre accro ! Demain, tous malade ? C’est ce que laissent croire les études qui passent au crible les nouveaux comportements numériques. L’American Psychiatric Association définit le selfitis comme étant « le désir obsessionnel et compulsif de prendre des photos de soi-même et de les afficher sur les médias sociaux pour compenser le manque d’estime de soi et combler un vide dans l’intimité. » Rien que ça !

L’étude semble très sérieuse et, même si sa classification comme trouble mental sévère relevait du canular, il y a de quoi s’interroger sur ce nouveau comportement.

Rappelons aussi qu’en vacances les selfies tuent 5 fois plus que les requins ! Pensez-y au moment de vous prendre en photo devant le sapin de Noël…

 

Les commentaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *