#Culture & Évasion | #La bibliothèque de Janette

« Apeirogon »

par Charles Demoulin

6 décembre 2020

Les qualificatifs du genre exceptionnel, sublimissime, incroyable, stupéfiant… manquent assurément pour vous inviter à ne pas passer à côté de ce roman dont l’auteur, l’Irlandais Colum McCann, a obtenu le prestigieux ‘National Book Award’ en 2009 aux États-Unis, avant de voir cet ouvrage, aujourd’hui traduit en français, être sacré meilleur roman étranger de l’année 2020. Au-delà de ces prix prestigieux, ‘Apeirogon’ va être adapté au cinéma par la société Amblin Partners, cocréée par Steven Spielberg. C’est dire la qualité du message prôné par ce petit chef-d’œuvre paru chez Belfond !

Apeirogon est une figure géométrique au nombre infini de côtés. Or, l’auteur entend bien voir chaque lecteur s’impliquer dans cette superbe histoire qu’il nous livre ici. D’où son espérance d’un nombre infini d’adeptes à son concept. Rami Elhanan est Israélien, fils d’un rescapé de la Shoah et ancien soldat de la guerre du Kippour. Bassam Aramin est Palestinien. Il n’a connu que la dépossession, la prison, les humiliations. Tous deux ont perdu une fille. Abir avait 10 ans, Smadar en avait treize. Ils vivent à quelques pas l’un de l’autre.

Pourtant, eux qui sont nés et élevés pour se haïr, voilà qu’ils décident de s’engager dans un groupe de discussion pour la paix : ‘Le cercle de parents’. Des hommes et des femmes, et qu’importe leur appartenance, ayant perdu, dans ce conflit qui là-bas dure depuis des années, un enfant ou un être cher. Passé le deuil, survient l’envie de sauver des vies. Et de mettre ici en exergue, cette phrase tirée de cet ouvrage magique : ‘La seule vraie vengeance consiste à faire la paix’. C’est incroyablement beau ! Et nos deux ennemis réconciliés de raconter leur histoire et de se battre désormais pour la paix.

Il faut dire qu’en tant qu’Irlandais, Colum McCann en connaît un brin en matière de conflit interne. Il sait grandement de quoi il parle ! Et donc, pour nous restituer cette tragédie palestino-israélienne, mais aussi pour rendre hommage à cette amitié impensable, il nous propose un récit qui va vous surprendre tant sa forme est inédite. Car outre le parcours de Rami et Bassam, il va nous apprendre bien des choses sur cette partie du Proche-Orient. Cela en explorant tout à la fois l’historique, la politique, la philosophie, la religion, la musique, le cinéma et la géographie de ce conflit aux nombres de côtés infinis. Sorte de balancier entre Palestiniens et Israéliens, cet ouvrage peut nous aider à entrevoir un nouvel avenir pour ces deux pays. Sublime !

les derniers articles Culture & Évasion

picto catégorie post
#Culture & Évasion | #Sorties au Luxembourg

Féérie et magie des fêtes à... Dudelange

LIRE LA SUITE
picto catégorie post
#Culture & Évasion | #Janette, toujours au fait | #Planète Janette | #Sorties au Luxembourg

Orange Week 2022 : lutter contre la violence à l'égard des femmes et des filles

LIRE LA SUITE